ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Le lapse de temps entre la séance officielle de chronométrage et la 1ère course du week-end est limité, il vaut mieux ne pas avoir « cassé » pour ne pas connaître les affres de la mécanique d'urgence, et pourtant chacun s'active. Frédéric Legros renonce, il n';a pas le temps de refaire un moteur d'aussi ancienne génération (Rotax).
Sur la grille, Denis Debus choisi l'extérieur. La mise en place est enfin digne, sympa le speaker officiel, Bruno Vandestick, bien connu des grandes manifestation (24 h du Mans) «déchaîné», décide de filer faire l'interview des premières lignes, avec gros plans qui défilent sur écran géant face aux tribunes. Premier duel verbal politiquement correct, Debus piégé par la question confirme qu'il a un moteur …révolutionnaire, Damien Payart rappelle qu'il n';y a pas de révolution dans la catégorie et que chacun développe, évidemment cet aparté à fleuret moucheté ne vaut que pour les puristes, le public et les accompagnateurs sont là pour le spectacle et les informations globales, vitesse, puissance, anecdotes…
Extinction des feux, départ lancé, E.Vinuales est le plus vif, il cherche le passage entre les protagonistes de la 1ère ligne, et semble pouvoir prendre la tête, Debus plonge à la corde et garde sa place mais ce n';est que provisoire. Vite Vinualès prend le pouvoir, Payart est aussi réactif et se faufile, il passe second dès la fin du premier tour. Julien Goullancourt fait une superbe entame de course, certes il est un peu isolé mais au 4ème rang, plus loin, Lacoste ne semble pas avoir trouvé de solution, il est sous la menace de Cyril Vayssié, Olivier Brossard est encore bien placé. Premier coup de théâtre au 3ème passage, après la ligne droite, Payart part en toupie hors piste, serrage moteur. Vinualès se retrouve leader avec 4 secondes d'avance sur un duo qui va assurer une partie du spectacle, Debus et Valverde se livrent en effet un duel qui ne va s'achever que dans l'avant pénultième boucle. Vayssié passe Lacoste. Sebastia est revenu 7ème, il tourne et c';est déjà propice au développement de son package. La mi-course est l'objet de rebondissements. Vinualès est ralenti, que se passe-t-il ? Simultanément c';est Goullancourt qui est arrêté, pour lui c';est la chaîne qui a cassé, dommage un podium était envisageable comme la suite de la course nous le laisse supposer. Nous retrouvons Debus et Valverde au commandement, Vinualès toujours présent mais qui roule à une allure ralentie qui ne présage rien de bon (en fait, nous découvrirons qu'il a un pneu défaillant. Vayssié s'est débarrassé de Lacoste. Derrière Jean-Bernard Louvet est remonté brillamment et il va s'amuser avec Sebastia.
Revenant sur un attardé après le Dunlop, Debus reste prudent, trop, Valverde en profite, il perçoit l'ouverture dès le doublement effectué, continue sur sa lancée et déborde Debus. Vayssié a rejoins Vinualès à l'agonie. Au 10ème passage, nous enregistrons l'ordre suivant: Valverde, Debus qui a lâché de suite une seconde puis qui se remobilise pour tenir le rythme, - il est panneauté et sait que le championnat prime or Valverde ne marque pas de points- , Vayssié, Lacoste qui n';est pas rapide mais tourne avec régularité, Vinualès qui continue son chemin de croix, le duo Sebastia-Louvet prêts à fondre sur leur proie, pas si loin Pierre Floqué puis Alain Rebus qui rentrent dans les points. Les tours défilent, Debus a renoncé de revenir sur Valverde il aurait probablement eu du mal à tenter le diable, il a un pneu dégonflé à l'arrière droit, Vayssié finit fort et retrouvera les joies du podium …pour fêter son anniversaire. Louvet déborde Sebastia qui réplique mais s'inclinera à nouveau, Focqué est revenu pas si loin d'eux tandis que Vinualès …perd encore une place au bénéfice de P.Gerber, le drapeau à damiers est un soulagement pour lui, son pneu est à la corde mais au sens propre du terme, un miracle qu'il ait pu finir. 10ème le jeune Kévin Ranoarimanana permet de démontrer aux mauvaises langues qu'il est possible de courir en MSkart-VM (deux dans les dix). Pour un come-back en Superkart, Valverde joue retour gagnant ! Nous devinons qu'il est heureux en son fort intérieur, mais n';empêche qu'un petit sourire sur le podium égayerait les photos.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...