ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light

Championnat d'Europe 2014 de Superkart

Le 1er round du Championnat d'Europe 2014 CIK-FIA de Superkart se déroulera à Assen (Pays-Bas) du 1er au 3 Août prochain, lors du très populaire au sens littéral meeting des «Gamma Racing Day» épreuve mythique qui attire en effet un public très important. Au programme de la Formule Renault 2.0 (NEC) et un show avec la Red Bull F1 emmenée cette année par le pilote Toro Rosso Jean-Eric Vergne.

 

ouverture-article 0227Normalement il s'agit d'une épreuve incontournable pour le Superkart, mais elle se présente avec des grincements de dents. En effet, les essais libres ont mystérieusement disparues des horaires (A qui la faute ?) en contradiction avec les règles CIK et la course dominicale est calée trop tôt. C'est d'autant plus dommage que le nombre d'engagés frôle la cinquantaine et que l'épreuve est aussi inscrite au Championnat de France. Des pilotes de 12 nationalités se sont inscrits, ce qui devait constituer une promesse exceptionnelle de soutien, notamment les Britanniques, les Français et les Néerlandais à domicile qui seront à parité du moins en nombre.

En 2014, le championnat européen se joue sur deux manches seulement : Assen et le Val de Vienne (France) les 4 & 5 octobre, mieux vaut ne pas casser dès le début des hostilités. Pourvu que les pilotes qui auraient hypothéqué leur chance ne renoncent pas à concourir au Vigeant ou l'organisation a déjà presque tout prévu.

Les Forces en présence

Le degré de préparation pourrait constituer une des clés du succès, certains ont même été s'entrainer à Zandvoort. La profusion récente des moteurs VM de nouvelle génération a élargi le choix des prétendants. Nous devrions retrouver les pilotes leaders connus déjà équipé en motorisation DEA contre les pilotes nouvellement motorisés VM notamment ceux du Team Karting Paradise arbitré par le PVP officiel de Lilja. Coté FPE en théorie les mieux placés devraient être Marcel Maasmann avec le Redspeed Team et Carl Hulme, le Britannique qui vient d'empocher le titre national au Royaume-Uni.

Au 1er rang des favoris nous comptons 3 champions déjà titrés; Le Britannique Gavin Bennett (2007/2009 et 10), le Français Emmanuel Vinuales (2011/2013) et l'Allemand Peter Elkmann (2008), mais le plus en verve depuis le début de saison est le Tchèque Adam Kout (MsKart/DEA) officiel MsKart. Il arrive à Assen fort de 6 victoires sur 8 courses dans la série Allemande (ESS), 3ème du général l'an dernier, il a les atouts pour coiffer une couronne qu'il mérite. Elkmann est lui aussi déjà très affuté, il a performé en France (il est leader provisoire du Championnat de France) et en Allemagne. Il est le pilote de référence des MSKart/VM du Team Karting Paradise. Bennett (Anderson /DEA) s'est préparé chez lui. Il faut compter sur sa légendaire détermination. Seule ombre au tableau ou au contraire piqué au vif, il a cédé sa couronne nationale de Division 1. La pointe de vitesse de Vinuales (Anderson /DEA) n'est plus à démontrer mais il aura l'handicap de son manque de roulage, d'autant plus problématique que les séances de tests manqueront. Pôleman en 2013, il affectionne pourtant ce circuit. N'oublions pas le Danois Henrik Lilja. Le pilote PVP assisté de Poul V. Petersen, pôle en 2012 parvient toujours à tirer son épingle du jeu.

Au-delà de ces prétendants, nous avons entendu évoquer l'implication cette année d'Arjan Kievitsboch. Pilote Néerlandais de KZ qui a brillé lors de ses rares apparitions en Superkart. Il intègre lui aussi le team Karting Paradise avec Dany Bleek (qui vient de participer au Championnat d'Europe KZ 2) ou Cyril Vayssié. Parmi les pilotes secondés, ceux du Redspeed team. Le membre logiquement le plus attendu sera M. Maasman. Il avait remporté les deux courses en 2012. Sur ce circuit il devrait être à l'aise. N'oublions pas l'anglais Liam Morley (Anderson/DEA) qui a progressivement grimpé dans la hiérarchie l'an dernier pour sa 1ère campagne européenne. (1er podium au Mans). Il pêchait encore sur des soucis de fiabilité qu'il aura pu corriger. Daniel Hentschel (Anderson /DEA) a connu des hauts et des bas en 2013. Matériel au top sera-t-il plus en confiance, voilà la question. Le jeune Andréas Jost est très incisif, il a été la révélation du début de saison, notamment à Dijon. Il vient de troquer son PVP pour un moteur VM.

(Cliquez sur le diaporama pour voir la galerie de photos)

Les Français.

Au nombre de 9. Ils forment une délégation de 1er plan, mais constituent aussi une légère déception dans la mesure où la plupart des engagés au Championnat de France aurait du suivre. Outre Vinuales nous comptons sur Cyril Vayssié (Cf. ci-dessus) et Alexandre Sébastia. Ce dernier sera également handicapé par le manque d'essais. En effet comme annoncé précédemment il a acquis un DEA. Il est second au Championnat de France avec 7 points seulement de retard sur Elkmann. Les deux pilotes sudistes ont souvent montré leur capacité à se joindre aux groupes leader. J. Goullancourt veut marquer des points & K. Ranoarimanana a repris goût au Superkart à Croix.


Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...