ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

La course 2 sous le soleil est néanmoins émaillée d'incidents successifs en ce début de course, Bennett sort seul et ne repart pas, mais surtout Goullancourt heurte Brossard en travers, au milieu d'autres victimes du crash.
La safety car entre en service. Vandemeulebroucke et Picard coincés, essayent d'en profiter pour recoller le plus possible au peloton.
Payart était bien parti cette fois, il précède Debus et Emmanuel Vinualès qui a bondit de sa ligne lointaine.
Au restart, les rebondissements ne vont pas manquer. Carlo Chermaz accélère, passe 3ème mais il renonce sur panne moteur dans la foulée.
Debus s'empare de la tête, Payart veut répliquer à la sortie du Dunlop, mais se fait surprendre et sort également pour le compte. Lacoste, Ahlgreen à nouveau compétitif et Kévin Busby viennent inquiéter Vinualès, tandis que plus loin Vayssié tape fort Petersen en dérive. Drapeaux jaunes, la course se calme.
Busby après un grave accident au pied à Silverstone renoue avec la compétition. Il s'agit pour lui de récupérer du feeling, le début a été laborieux mais cette course le rassure pleinement. A une encablure, de ces pilotes, nous pointons M.Hjalmarsson, puis Focqué et Jean-Bernard Louvet.
Plus loin de la bagarre, K.Ranoarimana précède Lozza, ils rentrent en effet dans le top dix. Tous les autres profitent des circonstances pour apparaitre plus ou moins bien placés, tant mieux pour eux. Debus a un silencieux percé il perd un peu de puissance, Vinualès se rapproche, il est dans son pare-chocs.
Dans l'avant dernier tour, il le passe sans coup férir mais pour …casser à quelques virages de l'arrivée.(Boite ?).
Debus peut lever les bras. Lacoste s'habitue au rôle de dauphin, tandis qu'Ahlgreen confirme son potentiel. Busby est ravi, Louvet décidément n';en finit plus de s'approcher des podiums, il termine en gagnant deux places (5ème ).
Avant de vérifier la distribution réelle des points, nous participons à la joie esquissée d'une relance du Championnat, dont le parfum flotte en Park fermé. Nous contribuons effectivement à exagérer les espoirs de Lacoste qui n';en demeurent pas moins réels mais plus mesurés.
De prime abord, nous savons qu'il marque 40 points ce week-end tandis que Payart a abandonné lors de cette course, ce qui laisse supposer que l'écart s'est réduit à 3 points, entre les deux membres des teams associés.
En fait, une fois rayé les noms des «opens drivers», nous constatons que Payart récupère 7 unités dans son escarcelle, et n';a pas besoin d'envisager de soustraction (il a déjà utilisé son joker), il reste le favori mais sait-on jamais...

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...