ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite

La 1ère course démarre sans Legros qui a explosé son moteur de Mathusalem, sans Troalic qui répare. Il ne pleut plus, mais la piste est détrempée.
Tout le plateau se range en pneus pluies sauf le team PVP (Petersen & Chermaz l'australien qui retournera à Brisbane après Magny-Cours).
Un rayon de soleil perce timidement mais en fait l'humidité ambiante est à son maximum. Au dernier moment les deux récalcitrants s'alignent sur leurs «collègues». Curieusement un pilote va faire l'inverse, P.Lozza, à peine parti, va crever à l'arrière et sera «obligé» de remettre ses slicks seuls disponibles dans l'allée des stands.
Les pilotes vont estimer rouler comme sur de la glace. Bennett s'élance promptement à l'extérieur, mais il va serrer dès le début, Payart ne semble vraiment pas à l'aise, il est tellement prudent qu'il rétrograde progressivement.
Lacoste est le mieux parti. La course s'avère indécise, elle fait l'objet d'une succession de changements de position à tous les étages. Des groupes se forment.
Lacoste & Debus mènent d'abord les débats, Sébastia confirme les progrès entrevus avec son développement, il pointe un temps 3ème, puis il va décrocher pour être absorbé par le groupe de châsse.
Tony Ahlgreen a trouvé un setup impeccable, il passe à l'action. C';est le plus rapide en piste, il semble avoir un peu de grip, freine en ligne, rejoint les leaders, passe Nilsson qui était bien parti, continue et colle à Lacoste. A mi-course Debus, comme tous, à un passage délicat, il se loupe et perd quelques places, Robin Nilsson l'imite. Lacoste emmène Ahlgreen, Petersen remonté et passé 3ème. Focqué revient fort également. Au 8ème tour, le Suédois déborde Lacoste pour aller recueillir sa 1ère coupe. Chacun leur tour les pilotes de tête sortent un peu large de ci de là. Payart à l'intelligence de rester opiniâtre, sans jamais être menaçant, il profite peu à peu des écarts de trajectoire de ces adversaires et gagne des rangs sans pour autant grignoter du temps aux deux leaders. La course n';est pas avare de rebondissements. Les Vinualès, père et fils roulent de concert, mais châssis mal réglé, puis embrayage défaillant, le fiston fait un pas de danse et renonce peu après.
A l'entame de l'avant dernière boucle Petersen est second derrière Ahlgreen. Lacoste se ralentit, Focqué en profite et passe trois. Alors que le drapeau est en vu, Petersen arrive sur un pilote attardé qui ne l'a pas vu, «gêné» il fait une figure. Il rate le podium et peut nourrir de légitimes regrets, d'autant qu'il y a maintenant un certain temps qu'il n';a plus « monté les marches ».
Focqué n';en revient pas, il préserve sa seconde place d'un souffle devant Lacoste qui s'est repris. Les pneus ont joué un rôle déterminant, d'abord en fonction de leur efficacité initiale plus ou moins exploitée puis par leur dégradation inégal. Les lauriers récompensent un quasi inconnu sur lequel personne n';avait osé parier: Tony Ahlgreen, dont l'expérience était limitée à 5 courses et qui pour l'instant faute de budget n';est pas optimiste pour participer au prochain championnat d'Europe.

Debus (7ème soit 5ème Français) est déclassé pour avoir doublé sous drapeaux jaunes, ce qu'il ne comprend pas, d'ailleurs soit c';était flagrant sur les écrans magnifiques du poste de contrôle, soit il n';a pas eu la répartie de suite, car sur sa vidéo embarqué, il ne double pas réellement, un adversaire d'expérience le relaisse passer pour éviter justement ce reproche.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...