ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Le warm up avait été retardé au bonheur des concurrents, certains vérifient moteur ou hauteur de chassis, car le doute ne semble pas permis, la course dominicale se présente sous les mêmes conditions, en pire, le paddock est trempé aux os.
Chaque manche de la Coupe de France des circuits automobiles prend du retard et se voit réduite...le Superkart devra lui aussi patienter et sa course amputée de 3 tours.

A l'extinction des feux, Lacoste toujours très prompt à réagir se lance à fond, Sébastia veut réitérer son exploit de la vieille, Focqué a bondi, mais surtout, Payart reste scotché. Il peut se contenter d'un mauvais départ, mais il s'élance au ralenti toute la ligne droite, presque tout le peloton le déborde. (Bougie récalcitrante puis il a engorgé). Surprise, sur son élan, dans la descente, nous apercevons Pierre Focqué qui déboule avec quelques mètres d'avance sur Stéphan Malm, Vinualès, Sébastia, Lacoste et le peloton. Kout lui aussi s'est faufilé, il prend maintenant le meilleur sur Louvet qui ne réussit décidément pas ses lancements. Son compatriote Philippe Gerber est bien plus à l'aise que la vieille. Rebus n';a pas fait un tour. Payart s'est relancé et commence sa remontée, il double d'ailleurs Vayssié qui peine (Problème de filtre). Sébastia déboîte Vinualès, qui sera annoncé très vite à l'arrêt (son deuxième moteur lâche). Au 3ème passage, Sébastia réalise le meilleur chrono en course, il attaque Malm. Ce dernier est en phase de test. Les Brigestones sont réputés meilleurs sous la pluie alors que l'ensemble des compétiteurs s'est converti au Dunlop en slick. Malm a acheté des «Bridges» sculptés le samedi pour la 1ère course, mais après avoir longtemps hésité, il a décidé de rouler en Dunlop pluie ce dimanche pour les comparer avant Silverstone. Le comble, c';est que Sébastia en manque de pneus, c';est rabattu sur des Dunlop lui aussi, mais par défaut, ne trouvant personne à qui acheter des Bridgestones.

Payart améliore le chrono de référence, il passe Kévin Ranoarimanana (MSkart) qui va obtenir son meilleur résultat en course. Mais ou donc est Lacoste ? Il rentre aux stands, sa protection de boite à air n';a pas empêché la marée de déborder. Il repart loin mais pas inutilement, le règlement 2010 n';autorise plus de jokers (En effet, tous les points comptent). Sébastia recolle à Focqué, le passe, le Francilien réplique une fois, mais le privé MSkart mène le plus souvent maintenant. Malm cède du terrain alors que son coéquipier le suit, le nez dans son pare-chocs. Louvet rame dans son élément, il garde le cap, Payart qui a sorti la tête de l'eau bute sur son «client». Il déboîte parfois très tôt en ligne droite mais doit à chaque fois se rabattre au freinage. Derrière, Gerber, Ranoarimanana et Robbrecht font une course pouvant leur donner du baume au cœur. Lors de la 8ème ronde, Focqué fait une figure, sans se sortir, mais il a perdu 5 secondes et sauf incident la course. Un peu vexé de son 360°, il s'offre le meilleur temps en course mais cela ne comble pas tout à fait l'écart avec Sébastia qui va cueillir une victoire presque inespérée mais qui lui permet de devenir le 1er leader au général. Les Dunlop de Malm sont vite montés en température et efficaces au début de course mais ils se dégradent, et il cède du terrain, c';est donc Kout qui s'octroie un podium mérité eu égard à ses prestations tout au long du week-end, pour ses début en course dans la discipline. Il démontre qu'il faudra compter sur lui, à l'avenir. l'équipe MSKart est aux anges, elle félicite sportivement le « privé » qui précède les pilotes officiels, mais tous ont profités des circonstances. Payart n';est guère malheureux, car s'il ne peut rajouter une coupe supplémentaire dans son armoire débordante de trophées, il récupère les points attribuée à la 3ème place.

Warm up

Historique Warm up

Résultats course 2

Tour par tour Course 2

Historique par Concurrents course 2

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...