ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

En prenant une avance au Championnat avec sa prestation dans les deux manches d'ouverture de Silverstone,
Damien Payart (PVP-FPE) a repoussé les assauts des autres prétendants au titre européen de Superkart, et en
particulier les Pilotes britanniques, qui avaient la faveur des pronostics.

Le déroulement de la Course 1 a été étrange: la grande majorité des Pilotes ont choisi des pneus slicks pour affronter une piste qui séchait,... alors que les 8 premiers à l'arrivée ont été les quelques Pilotes ayant choisi des pneus sculptés ! Parti en pole-position, Malcolm Crowe (Anderson-DEA) a été l'un des premiers Pilotes à se rendre compte qu'il avait fait le mauvais choix de pneus; il avait décidé de rentrer pour les changer mais a dû abandonner sur tête-à-queue avant de pouvoir le faire. l'autre concurrent partant en première ligne, Trevor Roberts (Anderson-BRC), a quant à lui pris un superbe départ et mené la course jusqu'à mi-distance, avant d'être stoppé par un moteur serré. Le Norvégien Erik Gjertsen (PVP-PVP) a alors pris le commandement pour trois tours et fait figure de vainqueur probable. Cependant, Damien Payart, parti de la 7e ligne, a progressé régulièrement dans le peloton avant de prendre la tête et de se construire une avance de près de 5 secondes dans le dernier quart de la course. Participant pour la première fois au Championnat, le Suédois Tony Ahlgren (PVP-PVP) s'est montré convaincant de bout en bout et a terminé la course à une 3e place amplement méritée.

«J';ai roulé à ma main pendant les premiers tours en essayant d'éviter les Pilotes qui avaient choisi les slicks», expliquait Payart. Mais une fois devant, je n';ai eu aucun problème, et j';avais choisi la bonne pression pour mes pneus ''pluie';'; Bridgestone».

La Course 2 s'est disputée sur une piste qui avait complètement séché. Malcolm Crowe (Anderson-DEA) a profité de sa pole-position et imposé d'entrée une allure rapide. Mais Trevor Roberts (Anderson-BRC ) a de nouveau pris le commandement et, cette fois, n';a pas joué de malchance. Aux deux tiers de la distance, pourtant, le champion en titre Gavin Bennett (Anderson-DEA) se rapprochait vite. Mais l'Irlandais du Nord Roberts a résisté et est allé gagner avec un peu plus d'une seconde d'avance. Cette fois, Malcolm Crowe n';a rencontré aucun problème et le résidant des îles anglo-normandes a pu compléter un podium 100% britannique.

«C';est clair que je suis content d'avoir gagné», déclarait Roberts. «Je savais que Gavin se rapprochait de moi. Je pouvais l'entendre changer de vitesses et je sais qu'il est généralement très rapide en fin de course.» Et Roberts d'ajouter amèrement : «J';espère pouvoir trouver le budget pour faire tout le Championnat.» Bennett pense lui aussi au titre: «Je crois que ce résultat me permet de conserver des chances de gagner le Championnat», disait-il avec le sourire.

La course de l'après-midi fut très différente de celle du matin. Quatre châssis PVP ont fini aux 4 premières places de la Course 1 avec 3 Français dans les 6 premiers et un seul Anglais dans le Top 10. En Course 2, les karts Anderson ont pris les 4 premières places, et on trouve 5 Britanniques et 2 Français dans le Top 10. Damien Payart, 1er et 5e dans les deux courses, a maîtrisé le circuit du GP de F1 de Silverstone dans toutes les conditions (mouillé, sec et piste séchant), et c';est l'Anglais le moins expérimenté qui a obtenu l'un des meilleurs résultats : constant, Lee Morgan (Raider-Rotax), à vingt ans, a pris une 5e et une 7e places et paraît être un futur champion potentiel.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...