ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

Le circuit de Magny-Cours est en fêtes, pour recevoir son 1er GP Camions et sa pléiade d'animations qui accompagnent cette « première ». Ce samedi, le public était déjà au rendez-vous et peut aussi découvrir le Superkart à l'opposé des engins en tête d'affiche. Un exemple, les camions commentée avec ferveur par l'opérateur lui-même pèsent 5 tonnes et demi un Superkart et son pilote 218 kilos. Les uns sont perchés dans leur cabine, les autres à ras le bitume, les camions sont bridés à 160 km/h en course, les Superkarts, sans limite, espèrent 230 km/h en ligne droite.

Au-delà de l'aspect festif engendré par les gros cubes, le Superkart est motivé par la culture de la gagne dans cette course internationale occasionnelle hors enjeux, dont c';est la seconde édition : La French Cup. Le plateau très relevé s'est impliqué comme pour une manche d'un championnat d'Europe. La qualification chronométrique a révélé une hiérarchie très logique et peu modifiée d'une séance à l'autre. Gavin Bennett le favori britannique et son matériel performant (Anderson/DEA) le plus «pointu» parmi cette association se fait pourtant ravir la pôle. En 1er séance Damien Payart le nonuple (9) champion de France lui vole la vedette. Dans la seconde séance, Bennett améliore et surgit le jeune Emmanuel Vinualès qui étrenne son nouveau package (Anderson/DEA) et pique la pôle en 1'40''455 !
Le Superkart était dès samedi en mode compétition avec la 1ère course du week-end. Le départ surprend un peu la 1ère ligne, les sociétaires du Redspeed Team avec Rob Chillcott, John Riley et Vesa Lethinen un Finlandais bondissent devant. Vinualès est vite hors course pour une peccadille, un fil de bougie déclipsé (Anti parasite). Un trio s'échappe avec toujours Chilcott et Riley accompagné de Bennett ressaisi. Payart s'est repris lui aussi, mais suit à une encablure. Nous pointons plusieurs outsiders dans un premier groupe de poursuite tandis que le peloton s'effiloche, notamment Lethinen en proie à une boite défaillante qui décline, mais prouve qu'il faudra le surveiller dimanche, Crowe & Lacoste en tandem, qui vont se coller toute l'épreuve, le Néerlandais M.Maasman qui joue son propre Championnat (ISS) à l'origine de cette épreuve. Il a « à cœur » de réussir une belle performance. La course se joue en partie après le 1er tiers de course. De fines gouttes de pluie font leur apparition d'abord vers Adelaïde, puis sur une bonne partie de circuit, rien de gênant pour les spectateurs mais le changement d'adhérence imprévisible pour ces pilotes en pneus slicks qui ne s'attendaient pas cette brusque détérioration climatique, change la donne. La prudence est de mise mais cela n';empêche pas quelques têtes à queue, les leaders mènent toujours aisément le bal, mais chacun leur tour ils glissent et s'échangent leur positions. Bennett va ainsi prendre le commandement mais il n';est pas exempt d'une petite faute et Riley en profite pour filer vers la victoire. Le podium est 100% british. C';est une sorte de revanche de Silverstone, la 1ère manche du Championnat d'Europe couru le mois précédant et ou .........Payart avait vaincu les britanniques sur piste humide. Nous noterons l'excellence prestation d'une féminine, une jeune néerlandaise Priscilla Speelman toujours dans le top ten aux qualifications comme en course. Tournant avec une régularité exemplaire sur sec ou pluie, elle déborde sur la fin Maasman et revient sur Lethinen pour le gain de la 8ème place.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...