ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Après la longue pause estivale, c';est la rentrée également pour le Championnat de France de Superkart 2010 qui reprend ses droits le week-end du 18 & 19 septembre par un rendez-vous inédit ou presque en venant se produire sur ce circuit vitesse du pôle mécanique d'Alès Cévennes. Il ne s'agit pas d'une réelle «première», mais la dernière représentation des Superkarts eu lieu en 2004, il faudra donc trouver ou retrouver ses marques, d'autant qu'a priori, ne figurent parmi les engagés que deux rescapés d'alors. Le Superkart retrouve aussi la cohabitation avec la Coupe de France des circuits après avoir côtoyé camions et Karts.

Pour ce retour, la tête d'affiche immuable et incontournable, sera bien évidemment Damien Payart, le multi-titré. Non pas qu'il soit imbattable, mais il partira non seulement avec sa grande expérience, mais aussi celle d'être le dernier vainqueur sur cette piste que presque tous méconnaissent. De plus, il a entretenu la flamme cet été en réussissant une très belle performance à Assen (Pays-Bas). En effet, déjà auteur d'une victoire à la barbe des britanniques à Silverstone lors de la 1ère manche du championnat d'Europe, il a su briller et engranger des précieux points le plaçant en leader de ce championnat. Rappelons que son dénouement se déroulera en France le 23 & 24 octobre au Mans. Après des qualifications perturbées le renvoyant sur la grille un peu loin des leaders supposés, il a su profiter des circonstances climatiques pour revenir vers la tête de course et monter par deux fois sur le podium. Il cumule donc deux leaderships avant d'aborder cette 2ème partie de saison; l'Europe et la France. Sur le plan national, le jeu reste ouvert pour la distribution des rôles pour le podium final, même si Payart possède une avance confortable. Le pilote PVP-FPE devrait se présenter serein.

Les adversaires attendus sont les protagonistes axés prioritairement sur le championnat de France et dont les podiums obtenus cette année démontrent qu'ils ont les moyens de briller aux dépens du champion sortant : Deux noms recueillent en particulier les suffrages. Emmanuel Vinualès équipé récemment en Anderson-DEA (Châssis-moteur) dont l'équipe soudée autour du pilote a compris le comportement de cet attelage et en tire la quintessence. Il a gagné à Nogaro, à Croix et à Magny-Cours hors championnat. Il joue la performance pure en raison d'un 1er week-end catastrophique qui l'handicape sur le plan comptable. Alexandre Sébastia qui a opté pour un package MSKart-VM dès l'an passé concrétise peu à peu ses indéniables progrès, d'autant qu'après sa victoire inaugurale, la confiance est revenue, et que son matériel gagne en fiabilité (4 podiums). Il se présentera en qualité de second au général provisoire. Nous citerons parmi les outsiders Pierre Focqué (PVP/FPE) un des rares pilotes Français à s'aventurer en campagne européenne cette saison. Il pourrait profiter d'un autre avantage, celui d'être l'autre participant à avoir couru sur cette piste. Nous regrettons en effet les forfaits récents pour raisons professionnelles d'Antoine Lacoste et Benjamin Mahé, eux qui sont historiquement les protagonistes du dernier podium applaudi sur ce circuit. Cyril Vayssié a le matériel et la pointe de vitesse lui permettant de chatouiller les favoris. K.Ronoarimana voudra confirmer ses progrès, A.Rebus profiter de l'occasion pour se relancer, etc.

La pôle 2004 fut obtenue par Damien Payart en 1';11';';376, elle ne devrait pas survivre, sauf conditions climatiques défavorables. Le meilleur temps en course, toujours à l'actif de Payart en 1';12';';043.

Les engagés

Les Horaires

Situation au championnat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...