ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert

 

La dernière manche du championnat d'Europe de Superkart sur le circuit Bugatti a été un succès quant à l'organisation, le temps de roulage (5 séances dès le vendredi) l'accueil des concurrents de 12 nationalités (une réception leur était réservé samedi soir) …et l'enjeu sportif, le duel attendu ayant bien lieu, seul manquait le public.

Les qualifications chronométriques ont pris une importance insoupçonnée au début. En effet la pluie qui était de la partie samedi matin avait cessé pour les séances chronos mais la piste restait largement détrempée lors de la 1ère séance que Payart (PVP/FPE) dominait, devant un autre tricolore, Emmanuel Vinualès (Anderson/DEA) s'adjugeant un temps intéressant dans ces conditions. Nous découvrions un jeune débutant connu des pelotons de KZ1 (Karting 125) Andréas Fasberg (PVP/PVP). Bennett n';apparaissait pas, embrayage défaillant. La deuxième séance débutait sur piste humide mais vite il fallait rechausser les slicks. A chaque fois c';est à la dernière minute qu'il fallait réaliser son chrono, c';était donc prévisible lors de la seconde séance cruciale et déterminante car plus rapide, et à ce jeu Damien Payart pourtant pilote expérimenté alors qu'il s'était à nouveau octroyé le meilleur chrono provisoire rentrait trop tôt. Gavin Bennett (Anderson/DEA) en profitait pour arracher la pôle devant un Fasberg décidemment très rapide. Relégué en 4ème ligne D.Payart se retrouvait comme tout au long de la saison européenne en position de chasseur obligé de remonter tandis que son adversaire avait la voix libre. Erreur de stratégie qui devait lui rendre la tâche plus difficile.

La course 1 se déroulait sous un ciel dégagé, après que la brume matinale se soit dissipée. Bennett n';attendait évidement personne et s'élançait en tête. Il menait de bout en bout cette 1ère course et faisait un grand pas vers le titre. Payart prompt à l'extinction des feux, doublait assez vite Peter Elkmann (MSKart/VM) puis John Riley (Anderson/FPE) bien élancé pour nous proposer la confrontation directe attendue entre les deux prétendants. Si Payart s'octroyait le meilleur temps en course, cela ne suffisait pas pour rejoindre Bennett qui filait vers une 1ère victoire. J.Riley complétait le trio de tête qui lâchait la meute. Trevor Roberts (Anderson/BRC) se maintenait constamment aux avant-postes. Il doublait Elkmann excellent pilote dont le moteur ne semblait pas optimal par contre Adam Kout le jeune tchèque officiel VM qui avait tenté de s'infiltrer entre les premières lignes s'en sortait bien ainsi que surprise un nouveau pilote convaincu au Superkart, le néerlandais Arjan Kievitsbosch. Il s'agit d'un ex pilote Karting 125cc (KZ2) qui après une année sabbatique l'an passé, a opté pour ces bicylindres, et dont la 1ère vraie course était celle de Silverstone. Parmi les prétendants à la 3ème place au général, Robert Chilcott était victime d'un fait de course, , il ne pouvait passer entre deux pilotes en perdition et les heurtait. Malcolm Crowe était lui aussi «aux pâquerettes » après un vendredi déjà très troublé. Malheureusement pour lui, le jeune Fasberg (22 ans en paraissant 18) manquant un peu d'expérience ratait son envol, mais démontrant sa vélocité, il avait rejoint le groupe d'outsiders. Alors qu'il se faufilait, il était contraint à l'abandon sur bris de chaîne. Le trio de tête campait sur ses positions, mais le dernier tour modifiait un peu la hiérarchie parmi les candidats aux gros points. Kievitsbosch fléchissait, son moteur s'essoufflant, permettant à Elkmann de regagner une place et à Adam Kout de finir 5ème.

Benjamin Mahé (20ème sur la grille) réalisait une première moitié de course remarquable, doublait Vayssié lui aussi dans le coup dans le top ten, puis ses pneus se dégradant Vayssié reprenait son bien mais plus loin Vesa Lethinen réalisait une performance encore plus sensible. Parti 30ème il parvenait à arracher la 10ème après 7 tours, mais les écarts étaient creusés devant lui, ne lui permettant pas de continuer son gain en places.

Payart restait en théorie leader pour un point au général mais en raison du décompte officiel (5 résultats sur 6) se retrouvait le moins bien placé, avec obligation de précéder Bennett et d'espérer qu'un 3ème larron vienne s'immiscer entre eux.

Historique / Historic Chrono 1

Historique / Historic Chrono 2

Historique Course 1 / Historic Race 1

Historique Course 2 / Historic Race 2

Vidéo

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...