ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite

La météo n';est guère réjouissante, la pluie nous attend déjà sur le circuit de Magny-Cours le jeudi, pour cette finale du Championnat dont le suspens réside en la lutte pour la place de dauphin de Damien Payart. Les essais privés sous la pluie ne rebutent personne puisqu'il faudra bien composer avec ces conditions et parce que de nouveaux pilotes découvrent la discipline, bien évidement pas dans les mêmes dispositions et expérience. Laurent Marchandise est « couvé » par la famille Payart, il a récupéré un châssis ex Marc Léon et est entrainé. Franck Roho s'élance avec un vieux Rotax mais son père a dégrossi ce matériel éprouvé en participant aux dernières épreuves, et peu à peu a réparé les fuites évoquées précédemment et nous faisons connaissance avec Johann Lamalle le moins aguerri et pourtant entouré …ne serait-ce que par les camions PMJ et SGM (Marc Peteuil précurseur du Kart 125 à boite bien que très affaibli est venu le soutenir).

La nuit, le vent a fait quelque dégâts, la tente de Daniel Michaux est devenu une sculpture mobile abstraite, malheureusement sans plus aucune valeur contrairement à un Calder, celle du team Epicom est tellement légère qu'elle est redressée provisoirement à la main, mais le team optera avec raison pour un stand en dur.
Le vendredi est consacré aux chronos, entre les averses récurrentes. Outre la recherche du bon réglage, nous nous doutons que le « bon tour » sera fonction de la piste, lorsque les passages auront évacué le plus d'eau, certainement dans les ultimes minutes. Pourtant John Riley établi de suite le temps de référence, puis à mi séance remet la barre un peu plus haut. La fin de séance va être déterminante, Laurent Marchandise est crédité d'un chrono suspect (aurait-il coupé une chicane ? Aucun commissaire ne signale une anomalie). Payart réalise 2';01';';860 voilà un vrai marqueur, Riley et Chilcott en 2';03';';6 et 8';';';sont relégués, Gérard Sébastia est furieux du déroulement de la séance. Sportivement il faut savoir que le « petit nouveau » avait été chronométré en 2';01';'; 6';'; (pour son 2ème meilleur chrono) soit de toute manière le meilleur temps du plateau. Sa place provisoire parait donc méritée mais l'écart supposé probablement surestimé. l'après midi pas de chance, l'averse précède la mise en prégrille, rebelote. La piste va s'avérer plus lente, seuls ceux en « panne » le matin peuvent améliorer leur position. Marchandise est le plus régulier avant de passer en 2';03';';456';';';. Payart améliore dans la foulée (2';02';';440';';';). Alexandre Sébastia en 2';03';';095 (2ème chrono de la séance) non seulement se rassure, mais surtout arrache la 3èmeplace au cumul et devance largement son adversaire direct Cyril Vayssié. En effet si ce dernier a nettement amélioré-il avait écourté sa séance matinale par une sortie- il ne se place qu'au 13ème rang !
La soirée est animée. Un apéritif est servi au local technique reconverti en salle de réception grâce aux familles Brossard & Demuys. Ce pot convivial permet des discussions concernant la saison prochaine, les britanniques du Redspeed Team sont très intéressés pour s'investir davantage dans le championnat de France pourvu que nous puisons leur proposer un programme jouable. Il faut savoir qu'en Europe, deux autres pays (Pays-Bas & Allemagne) sont initiateurs en termes de compétition pour le Superkart, mais il s'agit de séries d'opérateurs privées et non fédérales comme le Championnat de France. Elles se font une concurrence frontale, alors que leurs plateaux respectifs s'amenuisent (Ils étaient 10 pilotes à Dijon pour la dernière épreuve allemande) et alors que les coûts d'organisation les empêchent de se projeter. Cette gestion délicate contrarie suffisamment ces séries internationales qui ne s'entendent pas, pour que des rumeurs alarmistes concernant leur avenir ne circulent.

Résultats

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...