ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de route 1 : Vendredi jour des « premières »

Il avait été fait mention d'innovations et de participations expérimentales en introduction à ce meeting dédié à la Coupe de France, eu égard au nombre d'éléments peu habituels ou nouveaux, comme les « premières » que constituait l'introduction des monocylindres en France. Nous savions que le 1er test du DEA mono avait été brillant aux mains de Gavin Bennett qui sans roulage précédemment, avait triomphé dans sa course inaugurale.

 Julien Goullancourt a soigné sa préparation mais le montage châssis laisse perplexe Andrea Di Esposi (le patron de la marque éponyme) venu superviser ce lancement. Kévin Busby a également « léché » le Kart de Carl Kinsey devenu son poisson-pilote. C'est le 1er test en course de ce THR.

une busby

Busby craignait encore. Outre ce matériel inédit qui peut augurer d'une relance d'une deuxième division, les inscrits changent de monture exceptionnellement comme Goullancourt en mono qui abandonnait tout espoir sur le gain de la Coupe. C. Vayssié que nous avons « nommé » pour blaguer pilote de développement le devient finalement puisqu'il est le 1er pilote non issu de la « famille » Demuys-Brossard à intégrer le 4 temps. C'est donc son troisième changement en 4 meetings. Vendredi il fait régler son châssis au fur et mesure des essais privés et cela de suite change la donne, il est plus proche des bicylindres.
Ce vendredi devait être pluvieux mais finalement le vent chassant les nuages, toutes les séries de KZ ou de Superkart se feront sur piste sèche. Manque à l'appel Alexandre Sébastia qui a prévenu de son retard pour des raisons personnelles. Il devra au demeurant et pas de gaité de cœur renoncer à faire le déplacement. Coup dur supplémentaire, sa nouvelle motorisation DEA qu'il devait étrenner pour préparer Assen semble avoir reçu un traitement peu adéquat à Nogaro et il aurait été au devant de problèmes.

Dès vendredi avant les courses nous connaissions le vainqueur de la Coupe de France 2014. Cela étonne que le vainqueur ne soit pas « français » et non engagé à cette épreuve, mais il y a pas d'ostracisme en Superkart (pourvu que la piste soit homologuée CIK). Une règle étant établie pour l'année et connu de tous, il était impossible de prédire qui participerait réellement à Croix qui valait bonus. Le vainqueur 2014 est donc Peter Elkmann -qui après Dijon s'est engagé a participé au Championnat de France sauf Nogaro trop proche de sa course précédente – en raison des points accumulées avant Croix. Cette particularité 2014 ne se reproduira pas puisqu'en 2015, la Coupe sera « revisitée » et sera délivrée sur cette seule épreuve.

Au chrono, nous retrouvions avec plaisir Kévin Ranoarimanana (MSKart/DEA) dont l'équipe a bien préparé son retour malgré son abstinence sportive jusque ce début d'été. Espérons que cette forme lui redonne le goût de prolonger. Il s'offre la pôle sans qu'il soit besoin de retenir le chrono les conditions n'étant toutefois pas idéales (59''406'''). La surprise, du moins la 1ère d'une longue série est la tenue, voire la performance des deux monocylindres, le DEA devant le THR mais les deux pilotes s'accaparent les 2ème & 3ème temps. Nous découvrons Jean-Marc Marchèse nouveau venu. Nous apprendrons que c'est un faux Rookie ....il a déjà performé en Superkart mais il ya des lustres puisque même la bible Eric Sévère n'en a pas la mémoire.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...