ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

une vinualesC2dijon2011

Carnet de route 3 : La 1ère de la saison !

Le samedi soir, le Redspeed team offre le pot de convivialité auprès de l'ensemble des protagonistes, à la satisfaction de tous.
La déception a juste un peu plombé l'ambiance chez les Vinualès, pilote véloce, équipe soudée, renseignée par une approche de réglage du châssis Anderson offrant de nouvelles perspectives, ils peuvent nourrir des regrets légitimes pour ce manque de réussite. Le temps reste au beau fixe. L'équipe Mediasuperkart découvre les joies de l'interview filmé, et profite du matin pour prendre la température du paddock où a une ou deux exceptions, la satisfaction est de mise pour ce démarrage d'une saison qui s'avère passionnante. Vous ne manquerez pas de relever des déclarations dans les vidéos indiquant en filigrane la stratégie des uns et des autres.

Pas de changement pour les places de grille. Relevons toutefois une certaine ironie de ce choix de garder une grille unique pour deux courses, puisque sa raison d'être était de calquer la règle européenne de la CIK.....alors qu'aucun Français ne s'est manifesté pour participer au Championnat d'Europe !

A l'extinction des feux, Vinualès réagit instantanément mais cette fois Chilcott s'engouffre, Lethinen réitère son bon départ précédent au nez de Riley, Vayssié rejoue prudent. Attention, cela risque de se bousculer lorsqu'il faut plonger à la 1ère corde, mais tout se passe sans accroc. Chilcott mène devant Lethinen, Vinualès qui le double, Vayssié, Lacoste. Harvey est à une encablure, Sébastia est dans le coup, devant Parkes et Petersen. La surprise c'est le retour aux stands de Riley qui repartira avec 3 tours de retard, dommage il sera un des plus rapides en piste. Sébastia renonce dès le début (Carbu ? Il relate avoir engorgé, mais l'explication ne suffit pas ..). Notons que les abandons seront peu nombreux, preuve d'une meilleure fiabilité du Superkart.

Nous retrouvons le groupe leader, Vinualès attaque Chilcott, mais c'est au 3ème passage qu'il s'infiltre imparablement. A partir de ce moment il lâche quelque peu ses poursuivants, Chilcott, Lethinen et Vayssié. Lacoste reste au contact mais plus tout à fait dans leur pare-chocs. (Il ne sera pas tout à fait satisfait de ses pneus, il est pourtant équipé avec les nouveaux Bridgestone). Harvey est un peu plus loin. Vinualès accentue sa marge, Chilcott lâche le duo Lethinen-Vayssié. Distancé, roule Lacoste qui lui-même passe largement avant Parkes et Petersen. Kinsey précède Louvet et Focqué. A titre anecdotique nous remarquons qu'un groupe made in 100% Swiss va se constituer; Ainsi Louvet va servir de locomotive à Gerber et Aebischer, Focqué lâche en effet prise. Après la mi-course, Chilcott se rate, perd du temps...et comme Vayssié est en pleine bourre, il récupère sa place, tandis que conduite coulée, Petersen avec une régularité étonnante recolle et double Lacoste sans coup férir en bout de ligne droite et continue à son rythme. Parkes les vise en point de mire ce qui lui permet de revenir aussi. Cela va réveiller Lacoste. Lui et Parkes vont se rebooster pour revenir titiller le Danois qui confirme sa performance. Il terminera à nouveau 5ème sans n'avoir rien fait sur son nouveau moteur fiable dès sa sortie. (Il nous a confirmé que pour L'Europe il ne se consacrera qu'à son rôle de team manager. Son pilote Andreas Fasberg sera donc à compter parmi les favoris). Harvey se sort mais peut repartir en fond de peloton. Ludovic Demuys fait sa course. Philippe Frouin double en 1 course son nombre de tours couverts. Coup du sort pour Gerber qui lève la main dans la dernière ronde, une durite s'est défaite...et il serre. Vinuales a le meilleur chrono en course (2 points de plus) ce qui l'aide à compenser son abandon du samedi. Une partie des Français mais tous les étrangers viennent remercier ou saluer le staff pour l'accueil et ces courses disputées. Ce coup d'essai d'instituer un double championnat s'avère crédible. Pour appréhender l'aspect sportif, privilégiez la lecture du classement Open plus fidèle du mérite des pilotes.
vayssie vinualesC2dijon2011Patrice Vayssié et François Vinuales heureux des performances de leur fils !!

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...