ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de Route 1 : Mise en route

Jeudi, c'est le tour du paddock, la balade pour distiller les consignes, organiser la distribution des transpondeurs prêtés, du moins cette année. La séance d'essais privés matinale à coût prohibitif a bien eu lieu. Ce coût est indépendant de Mediasuperkart, il a été imposé par LVM, l'organisateur qui accueillait en plus du Superkart le TTE auquel participait d'ailleurs Alain Rebus (ex-pilote Superkart) en Clio.

imagelirela-suite PMaurin

Philippe MAURIN avec son magnifique casque et ensemble MSKART - VM du Team KARTING PARADISE

Malgré tous nos efforts, cette participation était une obligation pour se caler sur un meeting à Ledenon à une date valable. Consolation, le Superkart était « favorisé », les séances des autres catégories étant facturées...120€ !
Nous faisions connaissance avec le nouveau Rookie : Anthony Joubert. S'il n'a prévu initialement qu'une épreuve et le budget en rapport, le team semble malgré tout impliqué et organisé, jusqu'aux couleurs coordonnées ; Le Rouge est de mise même sur les tee-shirts floqués au nom du team éponyme.

Cyril Vayssié veut changer les pistons de son moteur révisé et fait une mauvaise découverte ...son désappointement est salutaire lui évitant par la suite immédiate d'exploser son propulseur. Mais c'est un répit car d'autres déboires l'attendent. Julien Goullancourt a troqué son PVP pour un DEA, il est agréablement «étonné» par le temps de réaction pour délivrer une puissance accrue, mais son PVP n'est pas le dernier modèle. Il a trouvé une nouvelle motivation et surtout se met à l'écoute attentive de son nouveau joujou.
Le soir, le briefing peut paraitre répétitif, certes les drapeaux ne changent pas mais en fait il y a foison de détails que les pilotes entendent mais n'écoutent pas toujours. Ainsi la possibilité d'un faux départ a été évoqué, et c'est bien le pôleman qui donne dans ce cas le tempo du nouveau tour de formation, puisqu'il n'y a plus de «Leading car» or cela va se produire le lendemain surprenant plusieurs protagonistes.

Vendredi matin, la chaleur est forte, attention à la carburation, et c'est la 1ère séance qualificative qui va déterminer la grille à quelques exceptions près. Etienne Aebischer est constamment en tête de liste, il est de fait le 1er à réaliser un tour très rapide. Seuls Alexandre Sébastia et Peter Elkmann sont en mesure également de franchir la barre des 1'20''. Elkmann est le 1er à concrétiser cette marque mais Aebischer est régulier s'offrant une pôle provisoire en 1'19''580'''. Décidément le Suisse est transfiguré. Elkmann se relance, il doit composer avec le drapeau jaune en fin de session, cela le retient mais dans les dernières secondes le tour devient clair et il fonce, passant le dernier au drapeau à damiers avec un tour en 1'19''183 soit un nouveau record de la piste en Superkart. (1'19''483'' ancienne marque par Sébastia en 2013).
En début d'après midi, la chaleur a encore gravi un échelon. A chacun sa croix, les pilotes doivent avoir le physique pour performer sur ce toboggan, mais le staff aussi fait du sport, entre le paddock, les box, la salle de chrono, l'accueil-administratif, etc.... on s'active, déjà que la cabine commentateur est au 3ème étage sans ascenseur, offrant juste un escalier de meunier pour accéder au pigeonnier surchauffé !
Vayssié est un des seuls à améliorer, mais forcement car sa séance 1 avait été sacrifiée. Kinsey curieusement gagne lui 1 seconde. Goullancourt est donc en seconde ligne à coté de Sébastia.

A suivre ....

LES RESULTATS :

icone-video-small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...