ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

une lilja

Carnets de route 3 : Dimanche.

 

uneMans 3801Le Mans toute une histoire et un tracé idéal pour la catégorie

A l'extinction des feux, H.Lilja a bondi, il s'est emparé avec autorité du commandement et creuse même un écart avec Bennett, Kévin Waring a aussi été très prompt il précède Vinualès prudent qui se fait de suite dépasser par Payart qui sent le danger de se faire distancer.
departC1 3820

Le départ du Mans est toujours aussi impressionnant

La piste est «piégeuse», nous allons vite le constater car dans le 1er tour, deux pilotes anglais partent en tête à queue, ce qui va perturber la hiérarchie autour du 1er tiers de grille, mais chacun évite les fautifs.
sebastia 3873

Alexandre Sébastia en lutte pour le top 3

Des pelotons se constituent. Alexandre Sébastia et Stéphan Malm emboitent le pas à Vinualès. Au 2ème tour, Waring a été débordé il mène une escadrille anglaise à 10 secondes du leader, avec le nouveau venu Liam Morley, étonnant, Charles Craven le pilote Barker, son coéquipier Dave Harvey qui réalise une saison sérieuse, régulièrement aux avant-postes, et seul non British mais néanmoins aux couleurs du Red Speed Vésa Léthinen, qui a été très opportunisme dès le départ, se faufilant pour gagner déjà 15 places au 1er passage et qui continue sa remontée.

Au 3ème tour, Bennett recolle à Lilja. Payart les garde en point de mire, Vinualès a perdu du terrain, Sébastia et Malm sont dans son pare-chocs. Ils vont nous offrir une belle bagarre toute la course durant, Sébastia va souvent mener ce trio.
Payart bougie défaillante renonce. L'escadrille citée de 5 unités lâchent du temps mais pas d'énergie, car en son sein ils ne se font pas de cadeau, Morley démontre que le Red Speed a trouvé un pilote rapide, Léthinen cherche à gagner des places, il tient à son classement final. Pierre Focqué qui a fait un extraordinaire départ, a presque intégré ce groupe de chasse. Si Bennett semble prendre «l'aspi», le Danois parvient à se redonner 5 mètres d'avance.
Ils ont lâchés leurs poursuivants. A mi-course, le trio en lice pour une marche de podium est à plus de 20 secondes, toujours actif, mais à l'avantage de Sébastia.
podium 3999Un podium bien arrosé !!

Morley et Léthinen quant à eux commencent à lâcher leurs compagnons. C.Vayssié très mal parti, puis trop prudent ou mentalement freiné (il déclara se remémorer sa course de l'an passé où il avait plié son châssis) est enfin revenu vers un classement plus conforme à son potentiel, il recolle à A. Lacoste, tandis que Needham vient les chatouiller avant d'abandonner sur problème d'embrayage.
Ce duo double une partie du quadrille Britannique maintenant désuni, d'autant que Focqué a plongé au classement. Nilsson 20ème derrière Etienne Aebischer et Kévin Busby se fait harponner, châssis endommagé il sera forfait pour la course 2.

Bennett trouve enfin l'ouverture, il s'empare de la tête. Nous pensions qu'une fois libéré, il allait s'échapper quelque peu, mais nenni. Lilja s'accroche dans le bon sens du terme. Vers la fin de course, Malm se fait une frayeur en frôlant le muret juste à l'entame de la ligne des stands, Vinualès alors récupère une place de podium. Il s'en contentera avec le sourire, en fait un demi-tour de plus et il serrait.
Lacoste remotivé et Vayssié s'échangent leurs places plusieurs fois mais c'est le 1er nommé qui a le dernier mot aux basques de Waring pour rentrer dans le top 10. Léthinen double Morley dans le dernier tour.
Bennettc1 3970Gavin Bennett vainqueur course 1

Le podium confirme l'aspect international de cette épreuve avec 3 pilotes de nationalités différentes récompensés. Il est largement arrosé, avec la bienveillance de la direction du circuit, les pilotes sont douchés au champagne.La cérémonie protocolaire se poursuit, en effet tout le Red Speed Team en profite pour remercier John Riley et son épouse pour la saison accomplie. Un poster dédicacé par tous lui est remis par notre photographe Eric Sévère.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...