ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

unec3 Hockenheim2012

Carnets de Route 3

Adam Kout a plié bagages avec l'équipe d'Usine MSKART, puisque son moteur est « explosé » et il n'en a qu'un exemplaire. Suite au 1er départ, les pilotes sont plus sur le qui-vive.
Kleinemeyer est le plus prompt devant Daniel Hentschel et Emmanuel Vinualès. De Ruit s'enhardit, Riley attaque et passe. Léthinen, Payart, Lilja sont dans le groupe leader.
Au 1er passage, c'est Hentschel qui passe en tête devant Riley, Payart mordant, Lilja, Jürgen Reinke qui avait eu son réservoir « mangé » par l'essence en course 1, De Ruit, Léthinen, Vayssié et Bleek dans le bon wagon.
Vinualès ne pointe que 10ème ! Il a percuté Kleinemeyer qui a raté une vitesse. Il va entamer sa remontée, mais son museau est éclaté et ses chronos vont en pâtir.
Hentschel cette fois est libéré, Riley est rapide, après avoir perdu quelques mètres il tente de recoller, dans la foulée, Lilja et Payart le suivent. C'est ce quatuor qui domine et creuse peu à peu l'écart.
Vinualès est parvenu à se faufiler dans le groupe de poursuite, il en prend le commandement au 4ème passage, en doublant De Ruit. Vayssié est de plus dans le coup, participant à cette bagarre où l'on retrouve Léthinen et Bleek avec lui. Sébastia est pas loin mais se fait un peu décrocher. Reinke a perdu du temps mais c'était conjoncturel, il reviendra. Etienne Aebischer est de nouveau bien placé, il double Reinke et rentre dans le top dix.
Hockenheim2012Daniel Hentschell discret mais toujours présent aux avants postes

Hentschel contrôle et semble bien parti pour remporter cette manche, Riley ne parvenant pas à lui faire l'aspi. Payart se rappelle aux bons souvenirs de tous, il a décidé suite à la défection de ces pilotes de s'inscrire à l'Europe et il prouve qu'il est toujours un expérimenté sur lequel il faut compter. Il s'octroie d'ailleurs le meilleur tour en course (1' 40''854'''). Il redouble Lilja. Au 8ème passage il est dans le pare-chocs de Riley, mais pour une raison non dévoilée il abandonne alors qu'il pensait être en mesure d'aller chercher la victoire. Léthinen venait de casser son moteur au tour précédant. Vinualès a des chronos un peu hérétique, trop loin il ne peut espérer mieux que cette 4ème place qui lui ouvre le podium Français, que va également profiter Vayssié qui lui emboite le pas. Il ne faut pas croire les computers, Bleek est juste derrière. Il terminera en réalité 6ème.
payart 5089Damien Payart auteur du meilleur tour, avant son abandon en course 2

Sébastia est un peu plus loin, il sera bien récupéré dans le classement officiel, alors qu'il a été «oublié» chronométriquement sur un tour. Aebischer mérite de recevoir le drapeau à damiers, car c'est légitiment qu'il a été cherché sa place honorable, même s'il gagne un rang en raison de l'abandon de De Ruit dans le pénultième tour, lui aussi sur casse moteur. Décidément le risque majeur du week-end a fait des dégâts. Malm n'a pu confirmer en termes de classement ce qu'il a pourtant ressenti en course, à savoir la satisfaction d'être dans le coup.
une podiumPodium course 2

Le suspens va rebondir au dernier tour. Lilja se décale pour doubler Riley ils roulent à deux de front mais il doit renoncer à l'attaque du dernier passage sur la boucle. Hentschel se fait piéger. Son moment d'inattention va lui couter cher, car le duo en duel derrière lui, étant en pleine charge, le dépasse à la sortie du stadium. Lilja continue sur sa lancée et déborde Riley. Il peut lever le bras.
Victoire du PVP, symbole d'une maigre compensation aux déboires de son team (accident de Poul Petersen). Reinke s'était repris et s'était replacé il est 8ème devant Aebischer et H.Vejen.
Les enseignements sont nombreux pour ceux qui jouent l'Europe. La diversité reste un point positif en matière sportive. Les absents n'ont pas forcement tords, Gavin Bennett a travaillé au développement de son nouveau Anderson -DEA ce week end à Oulton Park en compagnie de Malcolm Crowe.

Résultats et vidéos

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...