ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

83 5597

Les français et étrangers engagés FFSA étaient moins nombreux que les engagés GSS (Championnat allemand) dans un rapport de participants en course de 40 % du plateau. Ce rapport 40/60 parait logique pour une course organisé par le coordinateur Allemand Thomas Marggraf sur le circuit d'Hockenheim. Ce rapport de force aurait pu être plus défavorable, les Francophones participant tous à au moins 1 course sauf W.Brulmann qui a cassé son moteur pourtant nouvellement acquis aux qualifs, alors que les défections furent plus nombreuses coté germaniques.

Deux facteurs peuvent être mis en avant pour expliquer cette différence de représentation somme toute modeste :

- Les inscriptions en provenance d'au-delà des frontières des deux pays organisateurs, rappelons qu'il s'agit d'ailleurs des deux seules compétitions fédérales en Europe. Ainsi les pilotes d'autres horizons (Suédois, Néerlandais, etc.) inscrits à la course ont opté naturellement pour le plus simple, le plus proche et susceptible de leur permettre de recommencer en cours de saison, en ralliant le GSS.

- Le petit peloton de compétiteurs inscrits en division 2 (Gas-Gas), alors que nous ne connaissons pas cette dichotomie de «classe».

47 5023

Thomas Marggraf organisateur de la série Allemande et pilote

Comparons le domaine sportif.

En termes de figures de proue ; A.Kout, D.Hentschel et H.Lilja (1 victoire) ont été les pilotes les plus véloces du coté des pilotes assimilés GSS, les deux derniers nommés concrétisant par leur podium. D'un autre coté, E.Vinuales (1 victoire), J.Riley, voire V.Léthinen ont été les fers de lance parmi les participants du Championnat de France Open, également sur au moins un podium. Match nul.

Coté victoire ; Une par un pilote FFSA (Vinualès) contre une par un pilote GSS (Lilja); Match nul.

Si l'on compare la composition des podiums ; Le 1er recevait 2 engagés français pour 1 germanique, le second exactement l'inverse. A nouveau match nul.

Le niveau du Championnat de France se reflète peut-être à travers les bagarres des places d'honneur. Ainsi sur l'ensemble des participants, nous avons pu déceler plus de compétiteurs FFSA jouant placés mais parfois trahis par leur mécanique, comme le relate le compte rendu des courses.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...