ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite

une vesa1

Carnets de Route 3 : Peu de rescapés. Un nouvel Hymne ponctue la 2ème Course !

Au diner officiel, un concours de score sur L'Euro a été proposé, il sera ...deviné par plusieurs convives dont Eric Sévère, sans suivre le match nous saurons que les Espagnols triomphent déjà, ce qu'ils confirmeront sur la piste puisque un des vainqueurs des courses des FIA-Trucks est le favori Ibère Antonio Albacete.
Nous pourrions signaler en clin d'œil que l'Italie va réaliser un 3-0 en Superkart (podium 100% DEA), mais reprenons la chronologie de cette issue.

Riley est prompt aux feux verts mais Vinualès tient bien la corde, à la ferme il plonge en tête, Payart passe aussi, Riley réplique, la course parait plus indécise, car les pilotes se redoublent dans les premières courbes, mais ce n'est qu'un feu de paille. Harvey a été plus attentif pour ne pas se faire distancer mais il ne peut empêcher le duo Vayssié et Sébastia de bondir pour profiter d'un de leur atout les départs. Dans la ligne droite, nous pouvons deviner que seul le quatuor qui a mené la course 1, est en lice pour le podium, la poursuite est déjà distancée. 1er événement, Focqué rate son freinage, trop fort ou trop froid ou trop sur une partie sale, il se met en tête à queue en bout de ligne droite.
Le préjudice n'aurait pu être que des places perdues, s'il n'y avait les dommages collatéraux. En marche arrière il percute Kinsey et Aebischer. Colonne pliée pour l'un, avant arraché pour l'autre, ils sont hors course.
Ils entament la longue liste d'abandons qui va se produire. Au 1er passage, nous pointons, Riley, Payart, Vinualès et Léthinen. L'écart se creuse avec Vayssié et Sébastia, adversaires directs, Harvey, puis plus loin suivent K.Busby, P. Gerber, et à une encablure Ranoarimana qui effectue enfin un tour à vive allure. Il a gagné de nombreuses places, mais son chemin de croix se poursuit. Il abandonne dans la foulée, 4ème serrage du week-end, toujours le même cylindre, c'est un mystère à vite résoudre. Riley ne dégage pas la même suprématie que samedi, Payart réalise le meilleur temps en course, Il prend la tête et maîtrise. Vinualès joue un peu au yo-yo en mètres concédés et repris. Il semble attendre son heure.
Il double Riley au 5ème tour. Léthinen suit toujours. La poursuite est très loin, Vayssié est toujours en proie à un réglage délicat, il use ses pneus, et il ne cherche pas à résister à Sébastia qui ne profite pas de son dépassement.
Il serre juste après. Bjerge est confronté à une boite récalcitrante, il passe de 2 à 4 mais cela ne dure qu'un temps, il stoppe aussi. Riley semble avoir des difficultés, il fléchit, il se plaindra de ses pneus et rentre aux stands.
A mi course, l'intérêt de la course repose sur le trio de tête : Payart – Vinualès – Léthinen. A presque 10 secondes Vayssié limite la perte. Il est isolé. Plus loin roule Harvey, puis Gerber.
Nous notons la performance inattendue du rookie Johan Lamalle qui avec son SGM double M. Jennison, un Britannique résident Norvégien. Il va connaitre malheureusement un problème d'allumage à deux tours du terme, sinon il terminait sans concéder de tour. Le trio se resserre, Vinualès passe, puis c'est Léthinen, d'un coup Payart céde 20 mètres. Quelle en est la raison ?
Il rentre prétextant l'usure de ces pneus, mais ne pouvait-il rouler plus à sa main eu égard à l'avance sur le 4ème ?

Vinualès hérite du commandement, mais Léthinen n'est plus l'observateur mais le chasseur. Il va déboiter Vinualès et s'assurer sa 1ère victoire dans le Championnat de France.
Vayssié, recueille la 3ème marche du podium. Harvey et Gerber les rescapés sont encore placés. R.Soulier a fait une course complète et s'offre un classement qu'il n'espérait pas.
L'hymne Finlandais honore le vainqueur, ce qui attire l'ouïe de quelques membres d'équipe FIA accourant pour brandir leur drapeau national.

Résultats

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...