ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

Harvey Dijon2012

Carnets de Route 3 : Course 2

Charles Vandemeulebroucke, auteur d'une honorable 1ère course se place en prégrille, mais il se range au moment du tour de chauffe en panne d'embrayage. Nous assistons à un superbe envol de Vayssié dès l'accélération autorisé, Sébastia aussi a bondi, d'autant qu'il devait à nouveau s'élancer de sa 16èmeplace. Il s'intercale parmi les leaders au 1er freinage. Payart garde le commandement, mais la meute reste groupée, Vayssié dès la descente du gauche de la bretelle est en mode attaque, il se faufile au second rand devant Kleinemeyer, Vinualès, Riley, Sébastia, et le peloton. Vayssié est déchainé, il s'empare de la tête. Payart semble de l'extérieur avoir un problème, en effet, il rétrograde progressivement. Kleinemeyer, Riley et Sébastia eux suivent le train du leader. Vinualès est en embuscade. Vayssié très tôt dans la course est victime de la dégradation de ses pneus.

 

C'est le coup de théâtre, quand il préfère renoncer par sécurité après le 5ème tour seulement ! Riley semble le seul à suivre le rythme imposé par Kleinemeyer, parti pour renouveler sa performance matinale, mais le Britannique doit renoncer à mi-course pour les mêmes raisons que Vayssié, comme Léthinen dans la foulée. Et revoilà Payart qui en 6ème place d'abord lâché par Vinualès, se replace, il gagne de fait des rangs mais semble à nouveau vif. Le chrono confirme l'impression, il est le plus rapide en piste, et peu à peu redevient incisif, redouble Vinualès puis Sébastia et continue de revenir vers la tête de course. Payart est donc second et à chaque tour réduit quelque peu l'écart avec l'allemand qui domine moins largement que lors de la 1ère épreuve. Aura- t-il le temps de le rejoindre et apporter du suspens ?

Sébastia est surprenant tellement il a amélioré en si peu de rounds. Il devra toutefois stopper en raison d'un phénomène connu d'impuretés du à l'essence attaquant le réservoir à 3 tours du drapeau. Il garde le sourire satisfait de sa prestation sportive même s'il ne marque pas. Parmi les outsiders, nous retrouvons C.Kinsey qui précède cette fois D.Hentschel. Ce dernier pensait avoir résolu son problème, mais il n'est guère plus rapide dans cette course. Cependant, régulier, il va profiter des coup du sort de ces adversaires pour terminer au pied du podium. J.Reinke s'est mêlé aux duels de 2ème peloton, avec notamment K.Busby ou H.Vejen. Ce dernier, est moins incisif dans la mesure où cette fois il n'a pas accroché le bon wagon mais il préserve à nouveau ses pneus pour finir placé. Dans les deux dernières boucles, Sébastia rentré aux stands, Vinualès roule isolé au 3ème rang, plus loin Hentschel en profite pour se repositionner, il déborde Kinsey. Vejen finit fort, et Harvey est encore et toujours en lice pour un top dix. Mieux, sa 6ème lui vaut un second podium dans la même journée. Il repartira, ses bagages chargés avec 3 coupes, une pour son scratch et deux dans le cadre du Championnat de France. La course n'est pas figée. Payart a recollé à Kleinemeyer, il reste dans son pare-chocs, il a la science de la course et de la patience, mais le germanique a une longue expérience. Nous restons à l'affut de l'issue. Payart va réaliser le hold-up parfait, il fait l'aspi à son adversaire, pour déboiter à .....10 mètres de la ligne, tenir et l'emporter pour 5 millièmes ! Superbe victoire.

Parmi les FPE, A. Lacoste a roulé jusqu'au bout et rentre dans le top dix, satisfait d'avoir repris la compétition, le Suédois Ingvar Bjerge du Red Speed confirme ses progrès. Par contre Léthinen est fort dépité de ses deux abandons. En division 2 (Gas-gas) réservé au championnat allemand, il n'y a pas eu de concurrence, tellement David Pickel a dominé.

Classement provisoire Championnat de France Open de SUPERKART 2012

Résultats et vidéos épreuve de Dijon

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...