ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

une 0243

Après Hockenheim, Snetterton et Assen, le Championnat d'Europe de Superkart a mis le cap sur le circuit du Mans pour une fin de saison à suspense. Avant l'étape française, le Néerlandais Marcel Maasmann et le Britannique Lee Harpham s'élançaient pratiquement avec les mêmes chances de coiffer la couronne. Deux fois sur le podium pendant que son adversaire était poursuivi par la guigne, Lee Harpham a parfaitement géré son week-end pour s'offrir son premier titre européen. Vainqueurs des deux courses du jour, le Danois Henrik Lilja et le Britannique Gavin Bennett lui ont déjà donné rendez-vous pour la revanche en 2013.

departc1 9906Après une année de disette, le Circuit Bugatti du Mans a retrouvé le toujours très spectaculaire Championnat d'Europe de Superkart en ce dernier week-end de septembre à l'occasion de la fête de l'Automobile Club de l'Ouest. Un rendez-vous accueillant pas moins de 41 Pilotes, mais surtout marqué par un duel attendu pour le titre entre le Néerlandais Marcel Maasmann (Anderson-FPE) et le Britannique Lee Harpham (Anderson-FPE).
Sur ses terres, c'est pourtant le Français Emmanuel Vinuales (Anderson-DEA) qui frappait le premier. Le Champion d'Europe en titre avait à cœur de démontrer que sa couronne de l'an dernier ne devait rien au hasard en pulvérisant le record de la piste lors des essais qualificatifs. À plus de 158 km/h de moyenne, Vinuales devançait le Danois Henrik Lilja (PVP-PVP), les Britanniques Lee Harpham et Gavin Bennett (Anderson-DEA), ainsi que le Néerlandais Marcel Maasmann. Mais un bris de direction provoquant une impressionnante sortie lors de la deuxième séance qualificative contraignait le poleman à une longue partie de mécanique durant la soirée du samedi...
Dimanche matin, c'est l'un des candidats au titre qui s'offrait une frayeur qu'il n'est pas près d'oublier. Alors qu'il s'élançait depuis la 5e place, Marcel Maasmann perdait le contrôle de son Superkart avant même le premier freinage, provoquant la panique dans le peloton et l'abandon de quatre autres concurrents. « Je ne sais pas ce qui s'est passé », avouait le Néerlandais de l'équipe Redspeed. « L'arrière a subitement décroché dans la longue courbe à droite avant le ralentisseur Dunlop. Je n'avais même pas encore touché les freins et je me suis retrouvé en travers au milieu de la piste. J'ai eu beaucoup de chance de m'en tirer sans mal. »
Lorsque s'effaça la voiture de sécurité, intervenue pour permettre de nettoyer la piste, on pensait assister à un festival d'Emmanuel Vinuales. Après un mauvais départ, le Français signait en effet le meilleur tour en course et revenait sur les leaders... lorsqu'un bris de chaîne le contraignit à l'abandon. Devant, Henrik Lilja s'envolait vers sa première victoire en Championnat d'Europe avec son original ensemble PVP, le châssis et le moteur conçus par l'ex-Champion du Monde Poul V. Petersen. Alors que le Danois s'offrait un succès indiscutable, une fantastique lutte à trois opposait Lee Harpham, le Tchèque Adam Kout (MS Kart-DEA) et Gavin Bennett, lesquels croisaient finalement le drapeau à damier dans cet ordre devant un autre duo composé du Suédois Stefan Malm (Scherman-PVP) et du Finlandais Vesa Lehtinen (Anderson-DEA). L'Allemand Jürgen Reinke (Anderson-DEA), le Français Alexandre Sebastia (Anderson-FPE), le Danois Henrik Vejen (PVP-PVP) et le Britannique David Harvey (Anderson-FPE) complétaient le top 10 de cette première course.
departC1 9946

H.Lilja (PVP-PVP) Vainqueur course 1 et troisième au Championnat 2012
La très bonne opération était évidemment réalisée par Lee Harpham, le Britannique prenant avec sa deuxième place une bonne option sur le titre. « Lorsque nous étions derrière la voiture de sécurité, j'ai vu que le kart de Marcel était parmi ceux qui avaient abandonné », racontait-il. « Je savais donc que j'avais un coup à jouer mais que je devais absolument prendre de gros points. J'étais deuxième lorsque j'ai raté une vitesse, ce qui a permis à Adam Kout et Gavin Bennett de repasser devant moi. Mais je n'ai rien lâché et je suis allé rechercher cette deuxième place. Maintenant, il me reste une course et la meilleure chose à faire est de terminer devant Marcel pour m'assurer définitivement du titre. »
La deuxième joute allait proposer un scénario tout à fait différent. Gavin Bennett bouclait en effet le premier tour en tête et il emmenait dans sa roue Adam Kout et Lee Harpham. Seulement 5e en début d'épreuve, Emmanuel Vinuales entamait une nouvelle remontée – ponctuée une fois encore par le meilleur tour en course – pour bientôt se battre pour la victoire avec Gavin Bennett, son second de la compétition européenne en 2011, et Lee Harpham. Pendant que Marcel Maasmann renonçait à cause de vibrations dans la direction, probablement suite à son accident de la première course, Bennett et Vinuales s'échappaient et se disputaient la dernière victoire de la saison. On pensait que le Français avait course gagnée, mais il était gêné par un concurrent doublé dans le tout dernier virage et Gavin Bennett en profitait pour coiffer sur le poteau le Champion d'Europe en titre, décidément guère épargné par la malchance lors d'un week-end où il a pourtant affiché une redoutable pointe de vitesse.


Gérant en fin de course le retour d'Henrik Lilja, Lee Harpham pouvait savourer pleinement son premier titre de Champion d'Europe. À 30 ans, le citoyen du Lincolnshire entre donc lui aussi dans le palmarès de cette prestigieuse compétition. « C'est incroyable », souriait-il. « Je n'avais pas disputé la compétition européenne en 2010 et 2011. Pour mon retour, j'espérais viser les podiums, mais pas le titre. Mais la saison s'est parfaitement déroulée. À part un bris de chaîne alors que je menais la deuxième course à Hockenheim, je n'ai pas eu le moindre problème mécanique. J'ai remporté trois victoires et je suis monté sept fois sur le podium en huit courses ! Je suis évidemment très heureux et je voudrais remercier tous ceux qui ont rendu ce titre possible. »
L'histoire retiendra que le top 10 de cette dernière course de la campagne 2012 était complété par Adam Kout, les Britanniques Christopher Needham (Anderson-FPE) et Paul Platt (Anderson-FPE), les réguliers Vesa Lehtinen et Stefan Malm et un autre Britannique, Carl Kinsey (Anderson-FPE).
Au cumul des huit courses, dont on a retiré les deux moins bons résultats, Lee Harpham décroche donc un titre amplement mérité devant Marcel Maasmann, Henrik Lilja, Gavin Bennett et Adam Kout. Les ex-Champions français Damien Payart, absent au Mans, et Emmanuel Vinuales échouent aux portes du top 5 devant Henrik Vejen, Vesa Lehtinen et le jeune Néerlandais Romano De Ruit, une des révélations de la saison mais très malchanceux dans la Sarthe après avoir été victime de l'accrochage au départ de la première course et contraint également à l'abandon lors de la seconde. Mais Romano, à l'image de Lee Harpham, constitue une nouvelle génération bien décidée à viser la couronne européenne dans les prochaines années. Rendez-vous en 2013 !
Résultats
———————————————————-English version

Maiden title for Harpham,

victories for Lilja and Bennett
MED 0112

                   Le Superkart invité à la Fête de l'ACO

After Hockenheim, Snetterton and Assen, the European Superkart Championship visited the Le Mans circuit for a suspenseful season end. Before the French stage the Dutchman Marcel Maasmann and the Briton Lee Harpham had just about the same chances of donning the crown. Twice on the podium while his opponent had one bit of bad luck after another, Lee Harpham perfectly managed his weekend and treated himself to his first European title. Winners of the day's two races, Denmark's Henrik Lilja and Britain's Gavin Bennett have already made an appointment with him for their revenge in 2013.

Further to a year off, the Circuit Bugatti of Le Mans hosted again the ever spectacular European Superkart Championship at the last September weekend on the occasion of the feast of the Automobile Club de l'Ouest. The meeting welcomed no fewer than 41 Drivers, but it was mainly characterised by the expected duel for the title between Holland's Marcel Maasmann (Anderson-FPE) and the Brit Lee Harpham (Anderson-FPE).

On his home ground, it was however France's Emmanuel Vinuales (Anderson-DEA) who gave the first blow. The reigning European Champion was determined to show that he did not land the title last year by a stroke of luck, and he smashed the track record during qualifying practice. At an average of over 158 km/h, Vinuales was ahead of the Dane Henrik Lilja (PVP-PVP), the Brits Lee Harpham and Gavin Bennett (Anderson-DEA), as well as the Dutchman Marcel Maasmann. But a broken steering which made him go off the track in an impressive way during the second qualifying forced the poleman to a lengthy mechanical session on Saturday evening...

On Sunday morning it was one of the title candidates who gave himself a fright he is not likely to forget. As he started from the 5th place, Marcel Maasmann lost control of his Superkart even before the first corner, thus wreaking havoc in the field and causing the retirement of four other competitors. "I don't know what happened", confessed the team Redspeed Dutchman. "I suddenly lost the rear in the long right-hand corner before the Dunlop chicane. I hadn't even touched the brakes and found myself spinning in the middle of the track. I was very lucky to escape unhurt."

The safety car was deployed to allow the cleaning of the track; when it pulled out we thought we were in for a festival from Emmanuel Vinuales. And indeed, after a bad start, the Frenchman achieved the fastest lap time of the race and was catching up on the leaders... when a broken chain forced him to retire. At the front, Henrik Lilja was pulling away to his first European Championship win with his original PVP unit, the chassis and engine designed by the former World Champion Poul V. Petersen. While the Dane enjoyed an undisputable success, a fantastic three-some opposed Lee Harpham, the Czech Adam Kout (MS Kart-DEA) and Gavin Bennett, who eventually crossed the finish line in this order ahead of another duo, composed of Sweden's Stefan Malm (Scherman-PVP) and Finland's Vesa Lehtinen (Anderson-DEA). The German Jürgen Reinke (Anderson-DEA), the Frenchman Alexandre Sebastia (Anderson-FPE), the Dane Henrik Vejen (PVP-PVP) and the Briton David Harvey (Anderson-FPE) completed the top 10 of this first race.

The best deal was obviously for Lee Harpham as the Brit with his second place got a good option on the title. "When we were behind the safety car I saw that one of the karts which had retired was Marcel's", he explained. "So I knew that I had a card to play but I absolutely had to score many points. I was second when I missed a gear, which enabled Adam Kout and Gavin Bennett to overtake me again. But I spared no efforts and re-conquered this second spot. Now there is one race left, and the best thing to do is to finish ahead of Marcel in order to secure the title definitively."

The second fight was to offer quite a different scenario as Gavin Bennett covered the first lap in the lead with Adam Kout and Lee Harpham right behind him. Only 5th in the early stages of the event, Emmanuel Vinuales started another recovery – once again rewarded by the fastest lap time of the race – and soon competed for victory with Gavin Bennett, the runner-up of the European competition in 2011, and Lee Harpham. While Marcel Maasmann retired due to vibrations in his steering, probably resulting from his accident in the first race, Bennett and Vinuales pulled away, both claiming the final win of the season. The Frenchman was supposed to cruise to victory but he was blocked by a competitor he was lapping on the very last lap, and Gavin Bennett seized this opportunity to pip at the post the outgoing European Champion, certainly not spared by bad luck during this weekend throughout which he nonetheless showed that he was extremely fast.

At the end of the race, Lee Harpham managed to hold the return of Henrik Lilja and was able to enjoy his first European Champion title thoroughly. The 30 years old Lincolnshire citizen thus adds his name to the list of results of this prestigious competition. "It's unbelievable", he said with a smile. "I did not enter the European competition in 2010 and 2011. For my return, I was aiming at podiums but not at the title. However, the season went beautifully. Apart from a broken chain when I was leading the second race at Hockenheim, I did not have the slightest mechanical issue. I landed three wins and stepped seven times on the podium in eight races! I am obviously very happy and would like to thank all those who made this title possible."

It will go down in history that the top 10 of this final race of the 2012 campaign was completed by Adam Kout, Britain's Christopher Needham (Anderson-FPE) and Paul Platt (Anderson-FPE), the steady competitors Vesa Lehtinen and Stefan Malm, and another Brit, Carl Kinsey (Anderson-FPE).

With the added results of the eight races minus each Driver's least good results, Lee Harpham thus lands a fully deserved title ahead of Marcel Maasmann, Henrik Lilja, Gavin Bennett and Adam Kout. France's former Champions Damien Payart, absent from Le Mans, and Emmanuel Vinuales just missed the top 5, ahead of Henrik Vejen, Vesa Lehtinen and the young Dutchman Romano De Ruit, one of the discoveries of the season, who was however very unlucky in the Sarthe as he was a victim of the collision at the start of the first race and also forced to retire from the second one. But, just like Lee Harpham, Romano belongs to a new generation determined to aim at the European crown in the next few years. See you in 2013!

Résults

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...