ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite

93 7388

La finale & une multitude de perspectives

Le circuit du Val de Vienne recevra dans le cadre de la coupe de France des circuits, l'ultime épreuve d'envergure en Superkart les 6 & 7 octobre 2012 prochains. Ce sera le feu d'artifice de la saison récompensée par une distribution prolifique de coupes. En effet, le week-end poitevin est d'abord le support de la finale du Championnat de France Open de Superkart, mais aussi l'occasion d'une Coupe spécifique nommée la French Cup instituée une fois l'an pour le meilleur performeur sur l'ensemble d'un week-end. C'est également la 3ème et dernière manche de la 1ère coupe de France ouverte notamment aux pilotes à programme restreint et plus hexagonal. Cette confrontation devrait être pour certains l'opportunité de prolonger ou rattraper les joies et peines du championnat d'Europe qui se sera achevé la semaine précédente au Mans, même si le futur et inédit champion 2012 ne sera pas du spectacle. Devenu «Open», le championnat de France de Superkart garde d'autant plus son label de plate forme internationale.

Le titre est dévolu mais le classement pas figé.

Emmanuel Vinualès (Anderson-DEA) le champion sortant ne peut plus être rejoint au classement général, depuis la dernière manche courue à Dijon. Il va donc cumuler un second titre national consécutif. Il a connu par contre des désillusions au Championnat d'Europe et veut confirmer qu'il est depuis la prise de recul de D.Payart, le leader de la discipline. Il aura l'esprit libre pour ne viser que la victoire. La lutte pour le podium final reste très indécise. A chaque fois que le classement a fait apparaitre un nouveau dauphin, celui-ci subit des aléas de course. Ainsi John Riley (Anderson/FPE) le boss du Red Speed Team a renoncé à concourir pour lui-même au niveau européen afin de se focaliser sur la préparation des candidats au titre Européen roulant sous ses couleurs, mais sur les courses Françaises, il remet son casque et démontre son savoir faire intact (2 victoires). Il a souvent pris la tête des courses mais a trop souvent abandonné pour contester l'avance inéluctable de Vinualès. Il a laissé la place de second provisoire à Cyril Vayssié qui dès lors a lui aussi connu des déboires. Alors qu'il avait pris magistralement le commandement à Dijon, il du se résoudre à stopper. Le pilote du Lavandou pourrait ressentir la pression face au double enjeu qui l'attend. Il est en effet leader de cette coupe de France au classement spécifique, concentrée sur 3 épreuves, sachant que le vainqueur de celle-ci se verra offrir par la Fédération sa participation au Championnat 2013 !

Son adversaire direct depuis quelques saisons se nomme Alexandre Sébastia, autre sudiste.

Il fait partie des 5 pilotes qui devraient se partager les deux places du podium final non encore désignée au Championnat et surtout en lice pour la Coupe de France, ayant performé à Croix en Ternois épreuve spécifique de cette Coupe. Il s'est très vite adapté à son nouveau Châssis Anderson motorisé d'un FPE revigoré, ce qui laisse augurer de ses performances potentielles. Pour contester les français, 3 des pilotes proches au classement sont membres du Team Britannique, Riley en tête, mais aussi Vésa Léthinen, 3ème l'an passé et qui espérait améliorer, et surprise David Harvey, fidèle « ancien » de la discipline très régulier cette saison.

Pour pimenter la compétition, d'autres pilotes joueront sur l'ultime possibilité de recueillir les honneurs du podium, comme Antoine Lacoste (Anderson/FPE) qui vit une saison contrariée, Pierre Focqué du team Payart, ou encore les Suisses très présents cette année; Philippe Gerber et Étienne Aebischer.

2011; Un bond en avant, quid de 2012 ?

L'an passé, les chronos avaient été spectaculaires, 6 pilotes dès les qualifications se plaçaient sous la barre des 1'35''. La pôle d'E.Vinualès en 1'33''881''' pulvérisait l'ancien record de la piste qui datait de 2008. En course D.Payart réalisait un excellent 1'34'' 231''' juste devant Vinualès en 1'34''246''' !

Engagés

Horaires

 

Double skate in the Val de Vienne

Final and a multitude of perspectives

The circuit of Val de Vienne will receive within the framework of the French cup of circuits (cars), the ultimate large-scale event in Superkart on the next October 6th and 7th, 2012. It will be the fireworks of the season rewarded by a prolific prize-giving. Indeed, this weekend in Poitou is at first the support of final of the French Open championship of Superkart, but also the opportunity of a specific Cup named French Cup established once the year for the overall performance on the whole weekend. It is also the 3rd and last round of the 1st Coupe de France to be intended in particular for the drivers to more national and restricted program. This confrontation should be for some the opportunity to extend or make up the enjoyments and sadness of the European championship which will have ended previous week in Le Mans, even if the future and new champion 2012 will not be of the show. Become « Open », the French championship of Superkart keeps all the more its label of international platform.

The title is devolved but the ranking not frozen.

Emmanuel Vinualès (Anderson – DEA) the outgoing champion cannot be any more joined in the overall, since the last round run to Dijon. He is thus going to accumulate a second consecutive national title. He knew on the other hand disappointments about the European championship and wants to confirm that he is since D.Payart stood back, the leader of the discipline. He will have the free spirit to aim only at the victory. The fight for the final podium remains much undecided. Every time the ranking made emerge new second, this one is affected by hazards of the race (misfortune). So John Riley ( Anderson / FPE) the boss of the Red Speed Team gave up competing for himself to the European level to focus on the preparation of the candidates for the European title driving under his livery, but on the French races, he puts back his helmet and demonstrates his intact knowledge (2 victories). He often took the head of the races but too often abandoned to dispute the inevitable advance of Vinualès. He left the place of the temporary second to Cyril Vayssié who, from then on knew his difficulty too. While he had taken masterfully the command of the race in Dijon, he has of resolve to stop. The driver from the Lavandou could feel the pressure in front of double stake which waits for him. He is indeed leading of this Coupe de France in the specific classification, concentrated on 3 events, knowing that the winner of this one will see offering by the FFSA his participation to the Championship 2013 !

His direct opponent since some seasons is called Alexandre Sébastia, the other Southern driver. He is on a list of 5 drivers who should be shared the last two places of the final podium not yet appointed to the Championship and he is especially in the running for the Coupe de France, having performed in Croix-en-Ternois in specific event of this Cup. He very fast adapted itself to his new chassis Anderson, motorized by a revived FPE, what lets expect from its potential performances. To dispute the victory to the French, 3 of the close drivers in the overall ranking are members of the British Team, Riley in head, but also Vésa Léthinen, 3rd last year and which hoped to improve, and surprised David Harvey, faithful « senior » of this sport very regular this season

To pepper the competition, the other drivers will play on the ultimate possibility of collecting the honors of the podium, as Antoine Lacoste ( Anderson – FPE) who lives a frustrated season, Pierre Focqué of the team Payart, or still the very present on outposts Swiss this year; Philippe Gerber and Etienne Aebischer.

2011; A jump forward, what about 2012 ?

Last year, the lap times had been spectacular, 6 drivers from the qualifications took place under the barrier of 1'35″. Pole of E. Vinualès in 1'33''881''' smashed the former record of the track which dated 2008. In race, D.Payart realized an excellent 1'34''231''' just in front of Vinualès in 1'34″246'''!

Engagés

Horaires

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...