ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

1 7189e championnat de France de Superkart a été la compétition la plus disputé de toutes les séries continentales, exit les courses néerlandaises, les allemands ont fait carton plein uniquement en courses conjointes avec la France.
En conséquence, ce championnat 2012 a été une confrontation très internationale. La saison se résume à une confirmation : Emmanuel Vinualès est bien le nouveau leader de la discipline, même s'il a quelque peu raté sa tournée européenne.

Remise-des-prix-FFSA-2012Remise-des-prix-FFSA-1-2012

 


Les Trophées 2012 du Sport Automobile par FFSA-tv

Emmanuel Vinualès le champion 2011 a dominé le Championnat 2012, il s'est même offert le luxe d'être titré avant terme et de déclarer forfait à la dernière épreuve avec toutefois une bonne excuse, il devait vérifier son châssis après une violente sortie la semaine précédente au Mans (Lors du championnat d'Europe). Sur le plan national, le Francilien affiche 3 victoires au compteur et que des secondes places. Il a gagné encore en maturité. En effet lors du lancement de saison, il hésitait sur le châssis qu'il allait maitriser, il n'a pas cherché l'impossible et pourtant à la fin du week-end il était déjà leader et tint son rang jusqu'au bout. Son principal adversaire a été John Riley avec également 3 victoires à son actif, mais le boss du Redspeed Team a connu trop de déboires. Il perd une roue alors qu'il mène la course à Ledenon. A Dijon il est en pointe et devant Vinualès mais rentre pneus détruits. Si sur le plan sportif, notamment en vitesse (Il réalise 3 meilleurs temps au tour, c'est le second plus rapide sur ce critère), il a été le plus coriace adversaire du dorénavant double champion de France, il ne doit qu'à son superbe dernier week-end de terminer second sur le plan comptable.
Cyril Vayssié et Alexandre Sébastia se sont affrontés comme les années précédentes, Si Vayssié remporte une victoire magnifique sous la pluie à Ledenon, il cumule aussi 5 podiums en étant dans le coup à chaque week-end, à Dijon il est dauphin virtuel de Vinualès au général et pourtant c'est Sébastia qui tire un meilleur bilan final en revenant aux avant-postes dans le «money-time». En effet, c'est lors de la toute dernière course, que Sébastia renverse la vapeur.
Il se bagarre en tête de course avec Riley et Payart tandis que Vayssié abandonne dès le début sur crevaison. Surmotivé, l'Aixois finit par l'emporter, et du coup passer in extremis 3ème au Championnat et remporte parallèlement la 1ère Coupe de France de la discipline établie sur 3 épreuves, dont Croix en Ternois hors championnat.

Parmi les autres pilotes qui se sont fait remarquer, citons d'abord ceux qui ont remporté une victoire chacun : Vésa Léthinen le Finlandais qui remporte une coupe mais qui n'améliore pas son classement 2011 (3ème) & Damien Payart qui en quelques occasions a remis son casque. Il a le meilleur rendement de vélocité. Notons en effet que sa 1ère participation n'avait pour but que du développement et qu'il n'était pas engagé à la seconde épreuve, et pourtant il s'octroie 2 pôles et 4 meilleurs tours en course et ce de manière répartie, soit 1 durant chaque week-end. Les deux suisses P. Gerber et E. Aebischer ont réalisé leur meilleure saison régulière, mal récompensée pour le second très souvent aux avant-postes. Notons aussi le renouveau de David Harvey, blessé il a du démarré la saison avec retard, il rejoint le championnat de France à la 2ème manche qui n'avait lieu qu'en juin et se place sur toutes les courses (plus mauvais rand le 8ème).
Il renoue à Dijon deux fois de suite avec le podium se qui ne lui n'était plus arrivé depuis des décennies !

La saison résumée en tableau ci-dessous.

Pilote

Participation

Victoire

Podium

Pôle

M.T.C.*

           
Vinualès

8

3

8

0

2

Riley

10

3

5

1

3

Sébastia

10

1

2

1

0

Vayssié

10

1

5

0

0

Payart

8

1

3

2

4

Léthinen

10

1

4

0

0

Harvey

8

0

2

0

0

Focqué

10

0

1

0

1

           
S/T  

10

30

4

10

           
* M.T.C. = Meilleur temps en course / 2 courses par épreuve  
La pôle à Hockenheim = A.Kout non inscrit au championnat de France)

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...