ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

article-2-depart-course-webCarnets 2 Résume provisoire

Le départ fut lancé un peu lestement, les karts lâchés en accélération de trop loin. Au premier plan, c'est serré mais derrière c'est chaotique. Devant à trois de front, Emmanuel Vinualès prend le meilleur sur H.Lilja et M.Maasman qui tente de réagir, Adam Kout s'immisce entre eux. Il continue et perce entre ses concurrents pour s'emparer du commandement. Tandis que la course s'envole sur les chapeaux de roues devant, Hentschel rate son envol et laisse une partie du peloton passer. C.Kinsey est à l'équerre au 1er virage, cela ne le perturbe pas mais J.Reinke part à son tour en tête à queue et est violement percuté par Gregory Robert. Il y a réaction en chaine, puisque Harvey et Vayssié se percutent, Vayssié décidemment peu vernis tape à nouveau son châssis déjà vrillé et reste lui aussi sur le carreau. Lacoste et Osborne sont en difficulté. La Safety car rentre en action le temps de dégager les karts non sécurisés et le pilote Britannique blessé, quelques uns vont se relancer avec retard mais bénéficieront des tours en procédure de Safety pour rejoindre la file des pilotes pas très sages et pas toujours respectueux des drapeaux. Osborne peux recoller, un RedSpeed arrêté milieu de piste repart, et mieux, Lacoste descendu de son kart le remet en ligne et se relance !

Le restart profite comme on pouvait s'y attendre à G.Bennett. Il avait déjà opérer un très bon envol, hors tout problème et réalisant un gain appréciable de positions, il essaye de suite de griller encore quelques places, rappelons qu'il partait seulement 19ème !

Vinualès s'empare du commandement. Dès la course réellement repartie à bon train, il s'octroie 2 secondes de marge, il va progressivement accentuer son avance pour l'emporter avec un gap d'un peu plus de 4 secondes. Derrière, Maasmann puis Lilja s'attaquent, ils vont déborder Kout. Le Tchèque est un peu en sous virage, alors que Lilja plonge à la corde plusieurs fois sans pouvoir le dépasser puis il finit par trouver l'ouverture, avant que Maasmann ne l'imite. Maasmann attaque, Lilja réplique, ils vont en découdre jusqu'au bout ou presque, leur place semblant acquise à l'antépénultième tour, Lilja a pris l'ascendant, bien que Maasmann en fin de course ne réalise des temps similaires de ceux du leader qui sera crédité du meilleur chrono en 1'39''25'''. Plus loin Bennett est revenu, il ne peut que se satisfaire d'un 6ème rang dans le pare-chocs de G.Kleinemeyer, après avoir doublé le prometteur Liam Morley une des révélations de 2012 qui confirme. Cette chasse a longtemps incorporé M.Verhaar qui a été dans le coup avec son MsKart /VM avant de subitement céder du terrain, et abandon sur serrage dans l'ultime boucle. A. Sébastia régulier a progressé peu à peu, il est revenu dans les talons des membres de ce groupe de poursuite, il a retrouvé des sensations sur un châssis mieux réglé, il termine 8ème. Notons l'excellente performance du Suisse Etienne Aebischer qui a toujours roulé au porte du top dix avec son matériel éprouvé, il se permet même de dépasser D.Hentschel qui était alors remonté de son lointain horizon. Celui-ci commet en effet un petite faute ce dont profite l'Helvète pour continuer de tracer sa route. Hentschel se reprend mais bizarrement il ....n'apparait qu'au 19ème rang sur la feuille de classement. Un mystère à éclaircir.

vainqueur-course-1-vinuales-Web-300x233Antoine Lacoste victime de l'engrenage du 1er tour avait disparu des tablettes, après avoir trouvé l'énergie de se relancer bien longtemps derrière tout le monde, il est parvenu à revenir au sein du peloton, puis à se faufiler, jusqu'au 17ème rang. Kévin Ranorimanana en deuxième partie de course commençait à se placer il était à une encablure de K. Busby lorsqu'il fut contraint à l'abandon pour un « vulgaire » problème de batterie. Nous reviendrons plus en détails sur cette course.

Vous pouvez suivre tous les résultats en direct en page d'accueil à droite

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...