ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de Route 2 : Elkmann évidemment

Au départ de la première course les premières lignes foncent vers les S de la verrerie…avec des Français dont Johann Lamalle (MSkart/VM) très prompt qui ont bien bondit. De Brabander se blottit derrière Elkmann en tête, lui fait même l’intérieur une fois mais la réplique est immédiate et l’Allemand grappille quelques mètres. Les deux leaders s’échappent. Derrière ce duo, un groupe s’est formé dès le lancement, emmené par Andréas Jost avec Alexandre Sébastia, Julien Goullancourt (Anderson/DEA) mais aussi Léo Kurstjens (MSKart/VM), Johann Lamalle qui s’est immiscé et Vésa Lethinen (MSkart/VM).

ouverture carnet2
Manque Jaime Zuleta (panne moteur au cours du 1er tour).
L’écart entre les deux leaders reste stable plusieurs tours (1seconde et 3 dixièmes). , Puis sur la fin le leader contrôle et le Belge lève pour ménager sa monture.

Les deux derniers membres cités du groupe de chasse ont du mal à suivre le rythme imposé. Peu à peu seuls les deux Français suivent Jost. Les trois lascars réaliseront des chronos similaires. La scission s’opère d’autant plus clairement que Kurstjens souffre de son embrayage et renonce après la mi-course. Léthinen se retrouve isolé. Lamalle est encore bien placé mais il commence à subir des coupures à haut régime, se dont profite Ingvar Bjerge pour revenir sur lui. Sébastia tourne avec constance, il profite d’un seul tour délicat de Jost, le pénultième pour le déborder et même si celui-ci se reprend, c’est trop tard le Français a récupéré la 3ème marche du podium et la garde jusqu’au drapeau à damiers. Derrière Goullancourt est toujours à l’affut, il lui manque que quelques mètres pour ravir la 4ème place, Jost est sauvé car la ligne d’arrivée précède largement celle des chronos.

Léthinen toujours en solitaire est loin (6è), Ingvar Bjerge (Anderson /VM) est bien revenu à une encablure mais la réelle surprise provient de la remontée de Mark Verhaar qui dans le dernier tour dépasse d’abord Lamalle puis dans la foulée Bjerge en perte de puissance. Belle course du jeune Tom Rushort qui termine dans le top dix devant Ranoarimanana. Bethfort termine fatigué mais satisfait d’avoir parcouru la distance sans encombre enfin.

Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...