ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light

Carnets de Route 2 : Promesse tenue

Jp DeschampsLe slogan « Avec le Superkart ; Spectacle garantie » n'est pas mensonger du moins en Championnat d'Europe ou l'élite est certes restreinte mais le plateau assez homogène.
Le Superkart a offert en effet un spectacle de haut vol lors du meeting GT Tour de Magny-Cours, réveillant l'intérêt des observateurs, ainsi l'interview de Dino Lunardi double vainqueur avec Vincent Abril en GT (Audi R8 LMS ultra du team Speedcar) pris sur le vif dimanche dans la pit-lane à observer la discipline avant leur propre course.
Le spectacle a été splendide car la lutte pour le podium fut incessante, mais aussi parce qu'au delà du podium, on s'est battu comme des « chiffonniers » et cela sans dénombrer de sorties. Certes la pluie revenant alors que les concurrents étaient en prégrille a nivelé les puissances respectives des moteurs laissant s'exprimer d'abord l'adresse des pilotes. Ils ont eut d'autant plus de mérite que leur set-up initial a été réglé pendant l'accalmie climatique, la seule possibilité a été de monter les pneus pluie au dernier moment. Lilja est vif au départ. Bennett, Lilja et Vinuales entament un duel à couteaux tirés, chacun tente l'intérieur, chacun sous-vire. Chacun tente sa trajectoire.


Peu à peu les deux favoris lâchent Lilja qui a du mal à suivre le rythme imposé, mais pour lui pas de repos, il doit en découdre avec Adam Kout et Lee Harpham le champion sortant bien élancé comme à l'accoutumée.
Ce trio se livre une bataille aussi vive que celle concernant la victoire qui devrait se dessiner entre Vinuales qui prend le commandement et Bennett le leader au championnat. A une encablure d'autres furieux utilisent toute la largeur de la piste notamment Danny Bleek l'ex pilote KZ, Andreas Jost la surprise allemande, Alexandre Sébastia le second «meilleur» français, Liam Morley un peu trop tendre au départ et Marcel Maasmann moins en verve que l'an dernier.
Tour à tour chacun d'eux double son adversaire mais sort trop large à l'extérieur sur une piste détrempée donc glissante à souhait même si la pluie s'estompe.
Bleek rate une vitesse, puis Morley mord le vibreur, cela n'échappe pas au Live les cameras s'attardent sur cette bataille. Kout pour sa part lâche Lilja et Harpham.
Il revient peu à peu sur le duo de tête. Il s'enhardit et attaquer Bennett surpris car accaparé à trouver ou déborder Vinuales. Nous retrouvons un duel à trois.
Puis c'est le coup de théâtre dans l'antépénultième tour Bennett ne repasse plus.
Il a abandonné pour une peccadille (son collier de durite cassée). Vinuales en revenant sur un attardé dans le dernier tour se fait une frayeur dont Kout tente de tirer profit mais en vain car il glisse trop à l'accélération.
Lilja termine isolé 3ème, Harpham qui paraissait marquer des points parmi les outsiders fait un travers et perd deux places au château d'eau juste avant de voir le drapeau à damiers, laissant Morley et Sébastia compléter le top 5.
Coté tricolore, A. Lacoste en prise à quelques soucis en qualifications termine 12ème et Jean-Marc Fernandes 16ème dans le même tour que le vainqueur, ce qui le satisfait pleinement pour sa 1ère course européenne.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...