ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de Route 3 : Égalité quasi parfaite

Le paddock de Superkart ne s'endort pas avec la tension des affres de la mécanique où il faut tenter des réparations de fortune en raison de casse, chacun est plus affairé à résoudre des soucis partiels ou des améliorations à envisager.Sébastia réfléchit (il a un problème de relance), Aebischer a eu un boitier électronique dit étanche qui a pris l'eau, Vayssié a eu un problème de frein arrière sur son châssis récupéré à Croix.
Le plus souvent c'est la carburation qui est à revoir. Par contre en Coupe Porsche la course du samedi a laissé des séquelles, celui qui aurait du être le poleman de la course dominicale (Come Ledogar vice-champion sortant) n'a plus de « caisse » et déclare forfait, chez Sébastien Loeb Racing impossible de plus de réparer celle de Sacha Bottemane.

Vinuales-LoebSébastien Loeb séduit par les performances d'un Superkart. Emmanuel Vinuales lui a proposé un essai et pourquoi pas une course
Sébastien Loeb présent pour le GT Tour a été séduit par les performances d'un Superkart. Emmanuel Vinuales lui a proposé un essai et pourquoi pas une course. A suivre......

Des gouttes reviennent encore juste avant le warm-up de Superkart qui lance la journée chargée. L'accalmie revient ensuite. Enfin une course sèche pour les F4 ou Jules Gounon le « fils de » marque les esprits, en remportant sa 3ème course du week-end seul pilote a avoir réalisé cet exploit (Le leader Anthoine Hubert conforte sa position). Les Superkart vont à nouveau offrir une course disputée cette fois en slicks.
Le scénario est assez proche de celui de la veille, sauf qu'Adam Kout est présent en pointe dès l'entame d'épreuve. Après quelques rondes, nous nous apercevons que Vinuales suit sans être actif dans le quatuor de tête.
Il garde le même rythme mais n'est pas en mesure d'attaquer, Lilja lui, n'y parvient pas et cède à nouveau du terrain. Harpham comme d'habitude profite de son excellent départ pour le rejoindre et le doubler, Morley et Daniel Hentschel participent à l'animation de ce groupe qui se constitue. L'Allemand était dépité de n'avoir pas de bons pneus pluie samedi et personne pour lui en vendre. Le duel est vivant entre Kout et Bennett. Le plus souvent c'est le tchèque qui passe en leader au passage sur la ligne mais ce n'est pas faute de tentatives du Britannique. La piste offre de meilleures conditions, Kout réalise 1'39''059'''.
C'est le nouveau record de la piste en Superkart. Avec ce chrono, plus de question, le Superkart est bien le plus rapide de la manifestation. Ce chrono n'est de plus pas discutable alors que nous avions toujours eu des doutes sur celui obtenu par L. Marchandise en 2011.

Après la mi-course, A. Sébastia qui avait raté son départ remontait mais il met deux roues sur le gazon synthétique humide cela ne pardonne pas, il tape le mur, pas de bobo, mais un choc arrière malgré tout.

Au 8ème tour Vinuales laisse filer le duo de tête toujours en prise. Kout sous-vire plus. Hentschel prend le meilleur sur Harpham dans un groupe très actif et resserré.
En fin de course Kout au freinage est plus instable, il résiste mais glisse à chaque relance, se rattrape de plus en plus de dérobades. Bennett aguerri semble avoir la position la plus sereine celle du chasseur qui cherche à manger sa proie.
En fait, Kout est victime d'une crevaison lente, et à l'entame de la dernière boucle, il ne peut rien faire sur l'attaque de Bennett qui part remporter une revanche sur le sort et sur Vinuales qui termine levant le pied en 3ème position. Daniel Hentschel sauve son week-end et précède Lilja, Harpham, Morley et même Vésa Léthinen plus à l'aise qu'en course 1 et second pilote du clan Redspeed. Nous noterons que comme il l'avait promis, Cyril Vayssié qui partait 24ème a effectué une splendide remontée échouant au portes du top 10. Espérons que cela lui redonne le moral pour la suite du Championnat de France. Cette course a été dans l'ensemble moins favorable aux pilotes francophones, Lacoste termine 14ème les autres tous à la peine.

 

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...