ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

La seconde course fut également pleine de rebondissement mais pas uniquement de la manière escomptée. De Brabander prend le meilleur départ...enfin presque nonobstant celui de Maasmann franchement anticipé à l’extérieur. Celui-ci ne pourra en profiter longtemps puisqu'il devra rentrer, un pneu arrière complètement déchiré (il repartira avec un seul tour de retard et un pneu récupéré). Elkmann emboite le pas de De Brabander mais contre toute attente, le Belge grapille des dixièmes un peu partout.

ouverture assenPost2016

Derrière ce duo, la lutte fut âpre voire parfois viril comme il est coutume de résumer avec pudeur les divers aléas. Morley semblait avoir pris l'ascendant sur Kout, Vinuales et Jost. Le dorénavant double Champion d'Europe avait du trop fêter son titre et s'était laissé endormir au départ. Vinuales le double puis en proie toujours à un châssis peu stable reperd sa position voire plus selon les courbes, et ainsi les places s’échangent allégrement. Vinuales prend souvent le meilleur sur ces adversaires mais passe ou trop large ou doit parfois dépasser la limite des vibreurs, du coup Morley parvient cette fois à s’octroyer une marge sur Kout, Vinuales, Jost et même Clark revenu essayer de participer au combat de coqs. Morley extirpé de la bagarre précédente est un des plus rapides et fond sur Elkmann. Il le déborde sans coup férir au 10ème passage, il rattrape même le leader gêné en doublant des attardés. Vinuales enchaine alors les tours rapides (Meilleur temps au tour). A son tour, il lâche ces rivaux réduits d’une unité puisque Clark abandonne, et revient peu à peu dans les deux dernières boucles sur la tête de course. Tout semblait donc joué quand l’issue redevient en quelques instants incertaine. D'une part Morley recolle à De Brabander et cherche l'ouverture, tentant l’impossible à la dernière chicane toujours cruciale à Assen. Le Belge tient bon pour 2/10ème alors que Vinuales les avait quasiment rejoint au point de probablement regretter qu'il n'y ait pas un tout de plus. De Brabander n’exprime pas de soulagement excessif vis-à-vis de l’ombre portée de Morley, il se plaint plutôt d’avoir été gêné et qu’il aurait pu résister sans problème. L’hymne Belge retendit pour la première fois en Superkart et de la journée, le drapeau pourra rester en place, puisque une heure plus tard son compatriote chevelu Max Defourny (Race-GP ex Art junior) l’emportait en Formule Renault 2.0 NEC.

ouverture assenPost2016

Le podium est célébré. Sur le podium, les photos ne montrent avec les lauréats que deux représentantes des hôtesses bien plus nombreuses en pit-lane. Nous pouvons féliciter De Brabander, les fleurs en mains, d'autant que pour un point il subtilise provisoirement la seconde place au général à Elkmann. Chacun regagne son auvent. Une première rumeur fait état d'une récrimination de Jost contre Vinuales...mais ce n'est pas le réel problème, lui et Morley seront convoqués -un peu surpris- et pénalisés pour avoir doublé sous drapeau jaune.


Signalons que C. Hulme (Qui avait repris son FPE pour une dernière fois, homologation terminée) leader des "autres" s'est sorti assez violemment, rien de grave, mais sur ce choc, se plaignant des cotes et de l'épaule, la "médical-car" était sortie (sans neutralisation) et se garait sur le lieu de l'incident. Comble, un tour plus tard, Bennett surpris, se sort au même endroit longeant de quelques centimètres le véhicule médical. Cela aurait pu être dangereux. Les deux pilotes incriminés sont pénalisés de 10 secondes, c'est moins que la sanction en Karting traditionnel. Le classement officiel est révisé mais restera introuvable sur le circuit. Cela n'affecte pas outre mesure les deux pilotes hors de la quête du titre, néanmoins cela chamboule le classement général. Elkmann récupère la seconde position de la course mais aussi du Championnat.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...