ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Le climat n’est pas caniculaire comme normalement à pareille époque aux Pays-Bas. La pluie s’invite légère à notre arrivée le vendredi, les pilotes ont déjà pu effectuer une séance d’essais libres. La 1ère qualification est bien l’expression du duel de l’an passé entre Adam Kout et Peter Elkmann, les deux leaders du Championnat mais Emmanuel Vinuales s’est rappelé au bon souvenir de tous. Cela intrigue.

Elkmann semble plus à l’aise avec son matériel que l’an passé. Il échoue néanmoins à deux dixièmes du Tchèque pour l’obtention de la pôle provisoire notée en 1’35’’774’’’ encore loin du record de 2015 (Rappel, Kout en 1’35’’035’’’). Vinuales 3ème se tient à une seconde, une partie de son temps étant concédé sur un seul secteur. Liam Morley et Marcel Maasmann les deux autres protagonistes attendus sont encore plus loin. Yannick De Brabander galère (Chaine cassée puis alignement pas correct) depuis ses premiers tours mais il reste confiant alors qu’il ne pointe que 8ème !
La seconde séance est programmée le samedi matin. Tous les pilotes s’élancent dès l’entame sauf Vinuales (Tactique ?) qui dissimulait la veille un discret sourire augurant d’une certaine satisfaction et Carl Hulme invisible depuis. Morley, le plus prompt à se mettre en rythme améliore son chrono de la veille de 4/10ème tandis que la session semble plus lente du moins au début. Puis alors que la fin de session approche, les premières lignes s’animent.

DSC 1276

Elkmann s’empare de la pôle, Vinuales sort enfin et réalise un chrono identique à la veille puis lève alors que les chronos tombent en ces dernières minutes, Elkmann réalise 1’35 630’’’ mais se fait chiper la pôle par Kout en 1’35’’358’’’. De Brabander s’active et s’empare du 3ème chrono en 1’36’’187’’’ confirmant qu’il est le 3ème homme comme la saison l’a révélé. Jost qui fait bande à part n’est qu’à 3/10ème de Vinuales. Morley n’a pas profité des 5 dernières minutes et se trouve relégué 6 devant Daniel Clark qui lui a progressé de plus d’une seconde. Maasmann dont la piste réussi habituellement, en première ligne l’an passé, n’est que 8ème surtout il ne comprend pas pourquoi il est loin de réitérer ses temps de références car à priori rien de particulier ne semble défectueux. Normalement si Kout gagne la Course 1, le titre est joué. Il y a une quasi obligation pour Elkmann de ‘emporter pour faire durer le suspens.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...