ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Donington Park (G-B) sera l’hôte de la seconde épreuve du championnat d’Europe CIK-FIA de Superkart les 4 & 5 juin 2016. Le Superkart retourne sur le circuit qui l’avait reçu l’an passé lors d’un meeting qui comme en France sera très axé karting. En effet, ce rendez-vous partagera la vedette avec le British Superkart GP Race, indépendamment de l’épreuve CIK, épreuve qui se coure en monocylindre et des catégories nationales qui remplissent les plateaux annexes.

ouverture donington2016

Par exemple Le 125 Open est similaire à notre KZ long-Circuit. Particularité de cette manifestation, certains pilotes vont tenter de participer à deux épreuves le même week-end, en effet certains Britanniques attachent encore plus d’importance à leur GP national qu’à l’Europe !

Le nombre de participants est semblable à celui de 2015 avec 24 pilotes attendus suite à quelques défections officielles ou officieuses (dont A.Jost pas remis de Lédenon, J. Reinke ou E.Vinuales). La nouvelle Coupe monocylindre concernant 7 des engagés, la Div.1 est assez restreinte sur l’épreuve Britannique. 12 Britanniques mais 6 en bicylindre et 5 Néerlandais composent les seules nations multi représentées. Déplorons le manque de Français. (Jean-Pierre Marchèse avait prévu initialement d’y participer).

Le combat entamé à Lédenon devrait se poursuive lors de cette seconde manche. Ainsi, quatre favoris peuvent être identifiés. Citons, le trio de pilotes qui a dominé la première compétition. Sans surprise, il s’agit des deux rivaux habituels, le Tchèque Adam Kout (MSKart/DEA) le champion sortant et son adversaire régulier, l’Allemand Peter Elkmann (MSKart/VM), tous les deux alternativement vainqueur et second des deux courses 2015 de Donington. Un troisième larron s’est immiscé dans ce duel: Le «Rookie» Belge Yannick de Brabander (MSKart/VM). Son avènement n’est pas fortuit puisque c’est avec une détermination certaine qu’il à tenté de s’emparer à de multiples reprises de la tête de course quelque soit son opposant à Lédenon. Ses deux adversaires ont estimé puis déclaré qu’il fallait dorénavant compter sur lui. Il présentera un seul handicap, il un des rares qui ne connait pas le tracé. Il serait toutefois réducteur de réduire à ces trois leaders les perspectives de podium. Il ne faut pas négliger également la performance possible de Liam Morley (Anderson /DEA). Le Britannique 3ème du dernier Championnat d’Europe, podium au Mans ou à Assen veut maintenant concrétiser un résultat à domicile dans le cadre Européen.

Parmi les outsiders, Marcel Maasmann (Anderson/VM) placé à chacune de ses courses cette année (Zandvoort et Lédenon) se doit de bien figurer pour préserver ses chances au classement général avant la finale à Assen son circuit préféré. Pour animer le peloton, il faudra surveiller soit les pilotes motorisés PVP comme Jason Dredge (Anderson/PVP) qui s’est montré efficace l’an passé sur ce circuit et Stéphan Malm qui bénéficie en plus de toute l’attention de Poul V. Petersen, soit les pilotes du Redspeed Team (Anderson/VM) à savoir Vésa Léthinen et Dan Clark un habitué du tracé.

En Coupe monocylindre, il faut s’attendre à la suite du duel entre Britanniques fiers de leur suprématie éventuelle Gavin Bennett (Anderson/DEA) et Paul Platt (MSKart/Gas-Gas) qui a déjà gagné sur ce circuit dans son Championnat national. Carl Hulme tentera de jouer l’arbitre.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...