ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de Route 1 : Les Forces dévoilées

La première étape du Championnat d’Europe de Superkart FIA-CIK s’exposait en tête d’affiche au sens propre comme au figuré de ce meeting spectaculaire et séduisant de Lédenon lors d’une manifestation comprenant le Championnat de France KZ long circuit (21 & 22 mai). L’épreuve constituait également la 3ème manche du Championnat de France de Superkart (*).

Le tracé a enchanté l’ensemble des pilotes, notamment ceux qui découvraient le circuit Gardois aussi bien que les pilotes de KZ qui n’ont pas l’habitude d’utiliser des circuits Auto.

 

ouverture carnet1

Le temps fut clément mais le vent se leva assez fortement le dimanche, et quelques gouttes partielles apparurent mais sans contrarier les épreuves de Superkart.
L’ambiance a été plutôt bon enfant. La preuve tous les teams Français, Britanniques et Néerlandais ont communiqué sur Facebook, moult photos à «l’appui. Le Ohh La La team de K.Busby et promoteur du THR (monocylindre) s’est installé face au Redspeed Team de J.Riley, apportant son lot de facéties.
Le temps de roulage le vendredi permet à chacun de se familiariser avec le tracé ou son équipement. Bien que règlementaire sur le fond (2 h d’écart entre séance) à la demande d’un pilote un peu vindicatif au briefing, l’horaire d’une course a été échangé avec celle du TTI-Carbone, que leur staff en soit remercié. Comble...le pilote ne prendra pas le départ !
Jean-Pierre Marchèse est le seul Français parmi une colonie de Britannique en, monocylindre. Il restera en mode découverte, circuit et moteur (DEA). Thierry Savard est dans un box ...Logique limitrophe de celui de son frère Yannick, un des favoris du KZ Master. Ce dernier, victime d’un serrage en préfinale, va nous gratifier d’une remontée d’enfer (37 places !). Bien évidemment son engagement en KZ était sous le mode Joke lorsqu’il s’était inscrit en Anderson /Yamaha. Il court en fait TB-Kart/IAME

Trois favoris étaient annoncés. Adam Kout et Peter Elkmann, les deux rivaux habituels ont encore démontré leur domination actuelle, par contre le troisième protagoniste attendu n’a pas été celui escompté. En effet, le Belge Yannick de Brabander, expérimenté pilote de 125 (KZ) pour sa seconde épreuve de Superkart après celle de Zandvoort s’est mêlé à la lutte pour la victoire et a affiché son ambition future dès le début de week-end. Sa détermination a commencé dès les chronos du samedi. Tandis que Peter Elkmann (MSKart/VM) est confronté à un problème en 1er séance, de Brabander (MSkart/VM) réalise 1’18’’536’’’. Une pôle provisoire que personne n’allait approcher, ni Kout (MSkart/DEA) (1’19’’017’’’), ni Alexandre Sébastia (Anderson/DEA). Le pilote du Lavandou est ravi de retrouver ce niveau de performance sur son circuit de prédilection (1’19’’262’’’) et s’empare du 3ème chrono du moment. Il devançe d’ailleurs Marcel Maasmann (Anderson/VM) et Emmanuel Vinuales (Anderson/VM) l’autre favori initial qui semble toutefois peu à l’aise ou ne trouve pas le bon set-up. La seconde séance est plus lente pour tous mais permet toutefois à Elkmann (1’19’’139’’’) de se placer en deuxième ligne. D. Hentschel est en retrait. Julien Goullancourt se fâche suite à ses qualifications qu’il espérait de meilleure facture. Comme Fasberg, il y a quelques années, c’est donc un Rookie qui s’accapare la pôle !
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...