ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert

Carnets de course 4 : Un Français s’impose

La course 2 clôture le meeting, manque Knook (Boite à refaire, il a perdu toute son huile lors de la course matinale). Cette fois, une présentation est organisée les karts sont poussés sur une grille virtuelle. La procédure est toutefois trop longue une fois les moteurs en route. A l’extinction des feux, Maasmann réitère son envol, à plusieurs de fronts le Superkart étonne les observateurs. Kout devance néanmoins Maasmann, Elkmann, Goullancourt et de Brabander qui tente de le déborder.

Ouverture Carnet4Zandvoort

Harvey essaye l’extérieur mais passe trop large. Savard fil d’allumage débranché est hors circuit, il est aux stands. Jost après deux virages est à l’agonie (Moteur). Suite à un contact avec Maasmann, Elkmann part en tête à queue. A l’arrêt, il se relance dernier. Ce 1er tour mouvementé s’achève dans un ordre qui s’est espacé Kout précéde Goullancourt, Maasmann, de Brabander, plus loin roulent Kursjens, Léthinen et Harvey, encore plus loin Mark Verhaar. Lamalle voudrait confirmer sa remontée précédente, il attaque pour passer déjà 11ème. Goullancourt se rapproche de Kout qui ne semble pas au mieux coté châssis. Elkmann fait le show en progressant incroyablement vite dans la hiérarchie. Il poursuit son élan jusqu’au gain de la 5ème place au 7ème tour, la tâche est ensuite insurmontable. En effet, le quatuor de tête possède plus de 20 secondes d’avance. Goullancourt réalise le meilleur tour (1’39’’573’’). Il se fait pressant sur Kout mais reste patient d’autant qu’au début Maasmann essaye de le surprendre avant de lâcher prise. Le leader est en dérive dans les courbes rapides, Goullancourt est mieux en sortie de courbe Kurstjens a eu un moment de difficulté (9ème tour) avant de se reprendre. Lamalle passe Kursjens puis Léthinen pour s’emparer de la 6ème place. Malheureusement sa patte de radiateur se casse et il doit rétrograder dans l’antépénultième tour puis renoncer. Léthinen ne continuera guère plus, il renonce à son tour. Verhaar qui a profité des difficultés de Kurstjens pour dépasser son compatriote finit 6ème, Zuleta est plus confiant (8ème) Harvey est aussi en délicatesse avec son set-up , il ne parvient pas à diriger son volant, c’est gênant.

Dans le dernier tour Goullancourt n’attend plus, il déborde Kout pour remporter sa 1ère victoire internationale puisque le Championnat est « Open ». Ses adversaires ont eu leur problème mais le félicitent chaleureusement le considérant désormais comme un concurrent direct. Le samedi soir, c’est rendez-vous à une « Beach Party » accompagné d’un splendide coucher de soleil.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...