ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de Route 2 : Application et échanges

Aux essais libres, Ryan Baptiste va tirer tout droit et taper violemment. L’incident est spectaculaire, heureusement, personne ne l’a vu car tous sont postés en pit-lane. Le pilote sera évacué pour examen complémentaire à l’Hôpital. Soyons rassurant, il sera de retour endolori pour assister à la seconde course et même partager le barbecue du samedi soir. Comme attendu, les chronos font office de premier round entre Adam Kout (MSKart/DEA) et Peter Elkmann (MSKart/VM).

Ouverture Carnet2Zandvoort

Les deux pilotes chacun de leur côté ont mis de nouveaux freins plus imposants. Adam Kout à ses s.r.c. (Filiale MSkart). Le Tchèque réalise un fantastique 1’38’’796’’’, l’Allemand ne peut répliquer (1’39’’963’’’). Les deux pilotes sont les seuls sous le seuil de 1’40’’. Ces chronos impressionnent les teams et pilotes de GT3. Le meilleur chrono est à l’actif d’une Mercedes AMG en 1’39'540’’’. En course l’écart sera beaucoup plus sensible. Marcel Maasmann (Anderson/VM), Andréas Jost (Anderson/VM) et Julien Goullancourt (Anderson/DEA) sont proches, reléguant assez loin le reste du plateau. De Brabander a un problème de boite, une des sources de soucis la plus fréquente. Johan Lamalle (MSKart/VM) a bien préparé son rendez-vous, sa déception pointe en découvrant qu’il n’arrive pas à rétrograder sur tous ses rapports. Thierry Savard (PVP/FPE) a revu sa copie depuis Dijon mais il serre (Amorce). La seconde session parait globalement plus lente mais elle permet à Elkmann de s’approcher de la pôle en 1’38’’957’’’. Yannick De Brabander (MSKart/VM) peut s’annoncer. Le Belge s’intercale devant Goullancourt en 1’40’’709’’’. Les qualifications sont catastrophiques pour Reinke, Rob Knook, Johan Lamalle (Son problème de boite reste à ce stade non résolu) et Thierry Savard à nouveau victime d’un serrage. Ces pilotes n’ont pas de chrono officiel, ils partiront deux fois du fond de grille.

Les échanges de pièces (Carburateurs par exemple) ou de conseils ou d’informations occupent le temps libre. Pas banal, Jean-Marc Fernandes sans souci moteur et sans frais annexes ....à un frein droit avec une pièce fondue !
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...