ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
  • 7 2910Le Championnat de France était joué pour le titre acquis par Alexandre Sébastia mais pas figée pour l'ensemble des autres concurrents.

L'épreuve CIK du Championnat d'Europe au Mans, ce week-end a également été le support de la 5ème et dernière manche du Championnat de France Open FFSA.

  • Emmanuel Vinuales avait sacrifié le championnat national pour se focaliser sur l'Europe.

Tout le clan Vinuales anxieux depuis déjà le Val de Vienne a été récompensé de ses efforts ce que nous relatons par ailleurs, une délivrance en forme de deuxième couronne suprême.
Ce faisant, il remporte les deux coupes dédiées au France et termine vice-champion de France. Alexandre Sébastia a fait honneur à son titre.
Pourtant lors de la 1ère course, il aurait du profiter des incidents de course contrariant G. Bennett, D.Hentschel, Voire A. Kout et ou encore les soucis de S.Malm pour de suite se mêler aux outsiders. Il n'en fut rien, il concéda pas mal de terrain, puis retrouva un rythme soutenu et alors remonta à grandes enjambées. En fin de course bien plus rapide que les concurrents placés devant lui, il recolle puis déborde coup sur coup V. Léthinen et M. Maasmann et il lui manque un tour pour doubler D.Bleek. Sa 6ème place au scratch lui vaut une seconde dans le cadre du championnat de France derrière Vinuales.

  • Etienne Aebischer remarquable dans les épreuves nationales, avait été moins performant et moins à l'aise à Magny-Cours dans le concert Européen.

Il devait se concentrer sur une course sage lui permettant de ne pas oublier son objectif prioritaire, il parvint après le 1er tiers de course à tirer son épingle du jeu puis il fléchit un peu en fin d'épreuve, mais sans conséquence, il termine troisième «francophone» et consolidait sa position au général provisoire et ce juste devant Kévin Ranoarimanana.
Le malheureux Jean-Marc Fernandes ne participait à la fête, il avait cassé un piston entrainant d'autres dommages moteur. Plus que contrariant. Lacoste avait été piégé par la faute de Bennett.

67 2729

  • Course dans l'ensemble assez anonyme pour nos « Frenchies » qui allaient se rattraper en course 2.

Bien évidemment les regards se tournaient sur le duel pour le titre. Lorsque Bennett dû renoncer, le titre en poche, Vinuales pouvait gérer et exprimer sa joie sur le podium.
Même s'il concédait deux rangs, sa 3ème place lui vaut d'abord d'être applaudit pour son nouveau titre Européen mais aussi accessoirement de faire à nouveau 1er au France.
Alexandre Sébastia n'a pas attendu cette fois pour être dans le coup, il réalisait une course remarquable doublant ses concurrents directs.
Bénéficiant du manque de grip d'Harpham et de l'abandon de Bennett, il poursuivait sa route jusqu'à terminer au pied du podium. Ce qui vaut une seconde place au France.
Notons avant de détailler ultérieurement ces courses et le bilan du Championnat qu'Alexandre Sébastia achève cette brillante année 2013 par 10 podiums sur 10 courses ! (3 victoires et 7 secondes places)

  • Cyril Vayssié remontait comme à son habitude dans la hiérarchie, mais il partait de trop loin, qualifications gâchées par ses problèmes récurrents de boite.

Mais il y a longtemps qu'Etienne Aebischer avait pris de l'avance, dans le top dix très mérité de l'épreuve.
Du coup, s'il est dépassé par Vinuales au général, il finit mieux que Vayssié et garde la 3ème place finale du Championnat de France Open 2013 ! Un rang logique lorsque l'on remarque qu'il l'a toujours occupé.

  • Si son classement au championnat n'avait pas une importance primordiale, il n'empêche que A. Lacoste termine sur sa meilleure course de la saison, pour preuve il s'immisce parmi les meilleurs européens (5ème au scratch).

Il désire poursuivre ses aventures sportives sur un proto, mais il fête son « jubilé » sur une note positive.

  • Les Français ont su mieux maitriser cette seconde course sous la pluie. Le comble, c'est que la plupart se sont regroupés ou se retrouvaient à la poursuite les uns des autres.

De Kévin Ranoarimanana 14ème au scratch à Rémi Soulier, ils monopolisent toutes les places. C'est aussi la meilleure course de la saison pour Fabrice Ledoux content et prêt à revenir en 2014.

  • Arnaud Legoubin a tourné en métronome avec son VM ancienne génération, alors qu'il a connu pas mal de déboires en cours de saison.
  • Philippe Maurin qui désespérait de son matériel, s'est enfin fait plaisir finissant même pas si loin de Vayssié.

Nous reviendrons sur les deux championnats plus en détails très prochainement mais les classements sont déja disponibles.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...