ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite

Carnets de route 2 : 1ère Course. Sourire quasi général.

Contre toute attente la 1ère ligne se fait déborder au feux verts allumés. Au 1er freinage Sebastia plonge bien à la corde mais préfère rester prudent car coté extérieur cela se bouscule un peu. Surprenant c’est Mario De Oliveira qui a tiré profit du trop plein d’envie de chacun et a bondi sur la bonne trajectoire. Il boucle le premier tour en leader devant Dave Harvey. Ce nouveau leader est encore une « première ». Zuleta et Goullancourt se sont fait enfermer.

ouverture Vigeant2015carne2

Johan Lamalle se range avant le virage nommé le « trop tard » moteur serré au cours du 1er tour. Fabrice Ledoux auteur d’un excellent chrono pour une reprise en FPE a pris un bon envol mais sa course est vite interrompue.
Kévin Ranoarimanana rentre en pit-lane. Il craint une surchauffe obnubilé par une éventuelle fuite (Souvenir de Croix) mais c’est seulement sa sonde qui flanche. Il repart dernier mais dans le même tour. Ces pilotes en difficulté favorisent la progression de C. Vayssié qui double en plus R.Baptiste et J-M. Fernandes.
Sebastia calme prend son temps pour doubler Harvey et coller à De Oliveira, tandis que Goullancourt s’est ressaisi et se rapproche. Zuleta suit le mouvement. Plus loin un duo aux couleurs Redspeed s’est constitué ; I. Bjerge et C.Chermaz font cause commune. Puis pointe Vayssié qui a passé Marc Albin. Au 4ème passage, Sebastia s’empare du commandement. Opération facilitée par une petite faute de De Oliveira puisque Harvey passe aussi. Goullancourt cravache, améliore ses temps au tour et va le doubler également au 6ème tour. Derrière pas de modifications majeures. Delcroix était sorti dans les graviers mais si le pilote était à l’abri son kart demeurait au milieu du bac. Avec retard, les commissaires décident de le dégager et veulent utiliser la grue ....du coup la direction de course est obligée de lancer la Safety-car. La course est neutralisée 3 tours durant. La rampe éteinte, il ne reste que le dernier tour qui s’annonce crucial. Nous voilà confrontés à la méthode des courses américaines avec un « restart » qui peut se révéler capital. Nous pensons que cela peut s’avérer une aubaine pour Vayssié, eu égard à sa propension aux excellents envols. En peloton regroupé, il a forcement recollé aux Redspeed boys et aura l’occasion de bondir pour perdre le moins de points possible par rapport à Goullancourt. Sebastia gère bien la relance, Harvey moins. Goullancourt presse ce dernier et le déborde, le voilà second. Comme prévu Vayssié a été vif mais il ne peut récupérer qu’une place en doublant Chermaz. Harvey a-t-il des soucis, il ne ferme pas les portes et à mi-chemin de cette ultime boucle, De Oliveira l’attaque à son tour pour le doubler avant le drapeau à damiers. Il obtient ainsi son 1er podium en Superkart. Après bien des galères et des incompréhensions à l’encontre de son matériel, c’est tout sourire qu’il recevra sa récompense. Le podium est donc joyeux. Sebastia gagne et se fait photographier en charmante compagnie tandis que Goullancourt a pris un avantage certain au Championnat. Dix huit points d’avance et la possibilité d’un joker, cela parait presque gagné. Peu d’abandons sont à déplorer. Hormis T. Vandemeulebroucke et Lamalle aucun pour raisons mécaniques. Les pilotes Suzuki ont fait leur course avec des chronos honorables.

Seul Vayssié peut paraitre déçu encore qu’il savait à quoi s’attendre. Le soir venu, Romane Didier offre le verre de l’amitié. Non content de faire la promotion de l’association des dons d’organe, elle nous gratifie d’un échantillon de sa collection musicale et comme elle tient aussi bien la platine que le volant, les standards rocks elle en connait le rayon ...
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...