ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de Route 3 : L’issue du Championnat

Dimanche, les parkings se remplissent vite dès l’aube. Quelle communication visuelle, la plupart des personnes déambulent en casquette bleue offerte par le majeur sponsor.
Evidemment, la foule qui progressivement s’accumule est surtout venue pour assister aux démonstrations de Max Verstappen, la nouvelle idole du pays. Pour les plus matinaux qui commencent à allégrement remplir les tribunes, le Superkart offrit un magnifique interlude. Plus tard, il sera fait mention d’une probable assistance de 100 000 personnes.

ouverture carnet-3

Le stress monte pour les pilotes. Chacun prodigue son dernier conseil. Le départ est impeccable, Morley est réactif et veut prendre la tête, Elkmann veut s’infiltrer mais ce n’est pas évident, ils sont à plusieurs de front. Néanmoins au freinage c’est Elkmann qui prend le commandement devant Maasmann, Morley et Bennett. Mais que se passe-t-il pour Kout ? Premier coup de théâtre ? Non. Il a démarre au ralenti (Pb d’embrayage). Il ne pointe d’ailleurs que 7ème à l’entame du second tour. Dredge a serré de nouveau. Elkmann s’octroie une très légère avance sur Maasmann qui est bien élancé mais qui a plus de mal à suivre le rythme voulu. Il manque de grip. Il résistera avec acharnement à chacun de ses adversaires qui tentent souvent vainement de le déborder. Morley ou Bennett bloqué, cela profite à Kout. Il nous rassure. Il est déjà le plus véloce au second passage. Il revient. Il rattrape puis dépose Jost et Lilja à nouveau roulant isolément. Puis c’est Bennett qui est repris. Kout a recollé à la tête de course. Il est nettement le plus rapide en piste. Il double cette fois Maasmann et rejoint Elkmann à vive allure. Il va le déborde sans coup férir et s’échapper quelque peu. Les dès sont jetés. Si Elkmann et Morley ne peuvent que suivre à distance le Tchèque, l’animation est présente à plusieurs niveaux notamment le duel spectaculaire entre Bennett et Maasmann. Bennett tente de multiple fois de passer.

Le Britannique va enfin y parvenir dans la dernière chicane, comme Vinuales l’an passé. Ce dépassement sur un pif paf à 200 mètres de la ligne, modifie le classement pour le gain de la 3ème place. Jeu d’équipe finalement car Bennett vient de donner un coup de pouce inattendu à Morley qui ainsi ravit à Maasmann ce troisième rang final pour un petit point seulement et au détriment du Néerlandais. Derrière Jost et Lilja pointait Kleinemeyer régulier. Comme en première course, Hulme, Léthinen, Speelman et Malm vont animer l’épreuve. Hulme remonte et finit très fort, il termine dans le pare-choc de Kleinemeyer qu’il n’a pas eut le temps de doubler. Plus loin le trio évoqué continue de se bagarrer mais cette fois c’est le Suédois qui ferme la marche. Notre Colombien J.Zuleta termine dans les points. Par contre un étrange mal touche nombre de moteurs VM et parfois des «neufs » ce qui fait gronder quelques pilotes. Car souvent le problème est mystérieux.

Morley cumule un nouveau podium, Elkmann est forcement déçu mais il faut noter son fair-play. Il est le premier à féliciter son adversaire. Une heure après la cérémonie, il sera déjà à étudier le comment du pourquoi examinant ses courbes. Enfin arrive tout sourire A.Kout pour son premier titre assez légitimement mérité. Le clan MSkart est aux anges. Les embrassades se succèdent. Ce championnat a été passionnant du fait de ce mano à mano entre les deux favoris qui veulent repartir encore plus fort en 2016.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...