ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Le circuit de Dijon-Prénois reçoit en parallèle de la Coupe de France des circuits le Superkart pour sa manche inaugurale les 30 & 31 mars, augurant d'une saison riche en nouveautés techniques. Le renouvellement des concurrents entamé l'an passé se poursuivra

dans le cadre du Championnat de France mais la concurrence sera sévère pour cette épreuve puisque le plateau accueille conjointement la 1ère manche de la série privée Allemande (ESS) l'autre championnat continental. Dijon constitue la 1ère étape d'un championnat en 6 manches dont l'une commune au Championnat d'Europe (Le Mans). Cette course à caractère international devrait offrir une splendide bagarre avec une telle participation. Ce premier rendez-vous sur le circuit le plus rapide de l'année rassemble en effet 36 pilotes, situation assez exceptionnelle.

Les forces recensées.

Le champion de France en titre est le germanique Peter Elkmann (MSkart/VM). Il remet sa couronne en jeu. Favori, il sera à nouveau confronté à son compatriote Andréas Jost (Anderson/VM) qui révélation 2014 avait brillé sur ce circuit remportant deux des trois courses. Ce dernier sera d'autant plus motivé qu'il souhaite participer lui aussi à l'ensemble du Championnat. En l'absence des deux français les plus titrés (Le triple champion d'Europe E.Vinuales et le Champion de France 2013 A.Sébastia malheureusement retenu), Cyril Vayssié (PVP/DEA) vice champion 2010 & 2011 reprendra le flambeau tricolore pour les pousser dans leurs retranchements. Toutefois, l'adversaire le plus probable sera le vice-champion d'Europe 2014, le Tchèque Adam Kout qui a décidé cette année de participer à cette ouverture. Pilote réferent de la marque MSkart, il a les atouts pour l'emporter même si son objectif principal est une revanche en Championnat d'Europe.

Parmi les pilotes qui joueront placés, citons : Le Portugo-Suisse De Oliviera (MSkart/VM) très motivé et Julien Goullancourt (Anderson /DEA) qui a peaufiné ses réglages. Notons le retour de Kévin Ranoarimanana après une année sabbatique. La concurrence en Division 1 devrait venir du Britannique L.Morley (Anderson /DEA) ou des pilotes du Redspedd team moins en verve en 2014 mais toujours présents aux avant-postes. Parmi eux le Finlandais V.Léthinen (Anderson/DEA) ou D.Harvey (Anderson /VM) déjà récompensé sur ce circuit (podium 2012). Les Allemands G.Kleinemeyer (PVP/DEA) ou D. Hentschel (Anderson/DEA) sont des habitués des joutes Européennes. Kleinemeyer a déjà gagné à Dijon tandis que son très rapide adversaire au sein de la série allemande a connu une saison décevante l'an passé et veut retrouver ses marques.

Plusieurs catégories composent le plateau

Une lutte interne exarcebera le spectacle, en effet G.Bennett (Anderson /DEA) triple champion d'Europe coure ...cette fois avec un monocylindre, catégorie que la CIK voudrait relancer. Il aura la confrontation directe de son compatriote Paul Platt, tripe champion d'Angleterre dont le titre 2014. Celui-ci est rare sur le continent, pour une fois, il a traversé la manche avec un MSkart/Gas-Gas de derniere génération. En Grande Bretagne, le monocylindre constitue le Championnat principal. Le français R. Redondi après une 1ère expérience au Mans réussie tentera de donner la réplique à ces deux stars du Superkart.
Plusieurs concurrents sont engagés à titre expérimental testant du matériel susceptible de composer une future Formule Fédérale plus accèsible aux néophytes.

D.Payart reste la référence chronomètrique avec son vieux record de 2009 (1'15''906) mais le circuit a été depuis légèrement modifié. Les chronos du Superkart se sont sensiblement améliorés sur toutes les pistes excepté Dijon. En 2012 Payart avait réalisé 1'16''438 lors des qualifications. L'an passé Andréas Jost obtint la pôle en 1'17''729''' mais Peter Elkmann réalisa 1'17''181''' lors de la course 3.
Pour s'informer régulièrement comme pour suivre le live, n'oubliez pas la connection au site spécialisé Mediasuperkart.com.
Jean-Christophe Bourlat et Eric Sévère

 

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...