ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Dès la 1ère course de F3 terminée en ouverture du samedi, les Superkarts sont lancés un peu dans l’inconnu puisqu’il fallait avoir pris ses options en amont.Malcolm Crowe part en tête emmenant Mark Owens, Stéphan Malm, le benjamin Morgan Valverde, puis viennent Gavin Bennett, vainqueur de la 1ère course européenne 2007, Alexandre Sébastia, Poul Petersen le constructeur devenu motoriste en personne, Mickael Warn, puis pointe le 2ème groupe de poursuiteurs. La 1ère surprise est malheureuse : Damien Payart le sextuple champion de France et ex double champion d’Europe, vainqueur également aussi à Magny-Cours en mai dernier abandonne sur casse moteur. Au 2ème passage, C’est Malm qui est dans l’aileron de Crowe accompagné d’Owens & Bennett et encore Valverde qui va céder progressivement du terrain, Sébastia, et Warn. L’écart est crée entre ces pilotes et un groupe espacé dont le leader est Mané Vignjévic récent vainqueur à Nogaro, et qui comprend Petersen qui a fléchi, Alain Rebus et C.Hulme qui remonte fort. Crowe et Malm se livrent un duel serré, ils prennent 1 seconde à Bennett et Owens, Sébastia, Warn et Valverde sont encore au contact. Plus loin Vignjévic est le plus rapide (meilleur chrono) et revient laissant Petersen en découdre avec Rebus, Hulme, B.Mahé qui va perdre au 5ème tour plusieurs places, A.Lacoste et les autres. Nous pensions les positions décantées, chacun passant avec une marge légère oscillant d’une demi à une seconde d’avance, ce qui reste une peccadille sur la base d’un chrono de 1’41’’411 ! Malm et Crowe se redoublent à plusieurs reprises tandis que Vignjévic recolle à Sébastia. Au 6ème tour l’issue reste indécise, en effet Bennett et Owens reviennent sur les talons des deux leaders profitant de leur duel, Warn tourne à 1 seconde seulement, Vignjévic pareil, puis nous pointons Sébastia, Valverde, puis le groupe Petersen, Rebus, Hulme, Lacoste et Cie qui a lâché du lest, plus de 6 secondes. Malm connaît des soucis avec sa boite de vitesse, du moins avec son sélecteur. Il a du mal aux ré accélérations, dans ces circonstances il ne peut plus espérer jouer la gagne, c’est une désillusion pour ce Suédois francophile. Dans ce dernier tour, c’est Owens le plus opportuniste, il vient chatouiller Crowe mais sans le perturber. Bennett passe Malm pour qui heureusement la course s’achève alors que Warn et Vignjévic sont proches, ce dernier aurait à n’en pas douter préféré que la course se prolonge, sur sa lancée il aurait certainement obtenu mieux. Mentions aux deux autres français de pointe Sébastia et Valverde qui terminent de concert.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...