ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Finale du Championnat de France mais participation internationale
Après deux saisons consécutives où l'épreuve du Mans a été retenue comme manche française du Championnat d'Europe, 2014 marque une pause en terme de label. Néanmoins, ce meeting constitue la finale du Championnat de France.

ouverture mans2014

Ce rendez-vous est non seulement le dernier inscrit au Championnat national ouvert également aux pilotes de toutes nationalités mais aussi la dernière occasion de participer à une course de Superkart en Europe. Cet ultime round pourrait consacrer Champion de France inédit. L'épreuve bénéficie toujours de l'aura propre au Mans notamment chez les Britanniques ....et garde son caractère international puisque Allemands, Suisses ou Néerlandais sont engagés et seront en lutte pour les podiums. D'autre part, l'événement propose des nouveautés techniques, peut-être le reflet d'orientations futures.
Les monocylindres en cours d'homologation ont été admis à participer à titre expérimental et les observateurs jetteront un oeil attentif sur les performances de ces nouveaux moteurs impliqués (THR et DEA) dont on attend qu'ils puissent séduire de nouveaux pilotes dont le budget serait contenu. La France sur le plan national a innové en 2014 en modifiant le format des épreuves, proposant une autre répartition du temps de piste et privilégiant la compétition puisque 3 courses sont dorénavant au programme. Le nombre de résultats a donc évolué cette année, il est en effet possible de marquer des points à 15 reprises, c'est pourquoi le classement général définitif décomptera 2 scores.
Un titre en principe joué.
Le titre 2015 semble dévolu à l'Allemand Peter Elkmann (MSkart/VM), champion d'Europe 2008 et 3ème au classement final du Championnat d'Europe 2014 achevé il y a peu. Il a performé depuis la 1ère épreuve à Dijon, a bénéficié des meetings conjoints Europe et France mais indisponible a manqué Nogaro. Mathématiquement la couronne n'est pas acquise mais il possède 2 victoires d'avance sur le Champion sortant le Français Alexandre Sébastia (Anderson/DEA) qui néanmoins veut finir en beauté et confirmer son statut. La consécration d'un pilote étranger ne sera pas une première : Le dernier dans ce cas fut le Britannique Steve Edwards en 1999.
Les places d'honneur devraient faire l'objet d'une âpre bataille. Participant occasionnel, le jeune Andréas Jost (Anderson/VM) révélation internationale 2014 se retrouve dans une position flatteuse, ce qui l'a persuadé de participer au Mans afin de déborder les habituels protagonistes comme Cyril Vayssié (PVP/DEA), Julien Goullancourt (Anderson/DEA) ou Etienne Aebischer (PVP/FPE). Ce dernier a été en lice pour chaque podium lors des courses nationales mais a été plus timoré sur les manches européennes. Ne doutons pas que revenu dans le cadre hexagonal, il retrouve sa combativité.

(Cliquez sur le diaporama pour voir toutes les photos)

Surprises, perspectives et références
On notera le retour pour le plaisir de François Vinuales, champion de France 2000, engagé sur le matériel utilisé par son fils Emmanuel consacré brillamment pour la 3ème fois Champion d'Europe début octobre au Val de Vienne. Emmanuel est lui «invité» surprise par le team Coyote et participera avec le nouveau monocylindre DEA hors championnat. Voilà une publicité bienvenue. Le team de K. Busby fidèle au championnat de France s'étoffe en présentant ses propres monocylindres THR aux mains de plusieurs Britishs. Quelques Rookies viennent également assouvir une soif de découverte de la discipline. Ce meeting sera prétexte à une remise d'un Trophée spécial, hommage à Michel Fabre (découvreur notamment d'Alain Prost). Il sera attribué au meilleur performeur du week-end.
La pôle 2013 à même période a été réalisé en 1'35''321'''. Les courses avaient été courues sous la pluie. Le record de la piste en Superkart date de 2012 lors de l'épreuve du GT-Tour avec un chrono fantastique de 1'34''824''' obtenue en qualification par Emmanuel Vinuales.

Jean-Christophe Bourlat et Eric Sévère

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...