ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light

Les Britanniques redeviendraient-ils les maîtres absolus du Superkart, comme au temps des années 1980 et 1990 ? Toujours est-il qu’au « Rizla Racing Day » d’Assen (NL), ils ont trusté les quatre premières places en Course 1 avec dans l’ordre Gavin Bennett, Malcolm Crowe, John Riley et Mark Owens, puis monopolisé le podium de la Course 2 avec les mêmes Crowe et Bennett plus Lee Harpham. Cela dit, s’ils n’avaient joué de malchance dans le dernier tour, le Suédois Michael Wärn (Course 1) et l’Allemand Peter Elkmann (Course 2) auraient pu s’immiscer dans le tiercé gagnant.Tribunes combles, circuit apprécié de tous les pilotes, soleil estival, grille de départ forte de 60 karts : tous les ingrédients étaient réunis pour que cette seconde épreuve du Championnat d’Europe de Superkart soit un succès. Comme galvanisés par cette épreuve très populaire, les pilotes ont fait tomber les records aux essais et produit deux courses très animées, où les dépassements ont été légion (jusqu’à trois changements de leader par tour !) et où la décision pour les victoires ne s’est dessinée que dans les derniers mètres. Du grand spectacle. La domination britannique en courses n’a pas été une véritable surprise. Aux essais déjà, Malcolm Crowe avait annoncé la couleur, réalisant la pole-position au bénéfice d’un temps d’une seconde inférieur au chrono de référence de 2006 ! La Course 1 voyait un trio émerger du peloton : Crowe, Bennett et Wärn se détachaient au fil des tours et évoluaient dans un groupe si compact qu’il était difficile de pronostiquer l’ordre d’arrivée. Les espoirs de Wärn s’effondraient toutefois à l’entrée du dernier tour, quand une fuite d’eau consécutive à la perte d’un goujon de culasse le forçait à terminer au ralenti. Bennett coupait la ligne d’arrivée en vainqueur, devant Crowe et à distance en formation serrée, John Riley, Mark Owens et Damien Payart. En Course 2, Crowe et Lee Harpham prenaient le meilleur envol, mais étaient vite rejoints par Peter Elkmann, parti 12e, et Bennett, 11e seulement à l’issue du premier tour suite à un départ moyen. Elkmann parvenait à se porter en tête, sans que les Britanniques lâchent prise pour autant. Crowe reprenait l’avantage dans l’avant-dernier tour et tenait bon, bien aidé par les problèmes de carburation qui ont affecté l’Allemand dans le dernier tour et qui l’ont fait rétrograder à la quatrième place. Au championnat, la bonne opération est réalisée par Bennett, solide leader aux points, avec de surcroît l’avantage de pouvoir aborder l’ultime épreuve en Allemagne, au Sachsenring (14-16 septembre), sans encore avoir utilisé son joker, au contraire de tous ses poursuivants, Crowe, Payart et Wärn.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...