ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite

Pour ceux qui n'ont pas le plaisir de recevoir France Auto Karting édité par la FFSA.Veuillez trouver ci joint l'article dédié à la French cup Superkart ainsi que le témoignage de Jean Pierre Deschamps président délégué de la FFSA Karting. Moments inédits pour les pilotes du Superkart que ce rendez-vous de Magny-Cours dans l’univers mirifique de la Formule 1. 41 pilotes venus de toute l’Europe s’en sont donnés à coeur joie à la surprise et pour le plus grand plaisir du public et des médias.L’opération baptisée “French Cup” mise sur pied par la FFSA avec le soutien actif du groupe de travail Superkart a connu un franc succès à Magny-Cours. Pensez-donc,rouler au beau milieu d’un meeting proposant avec la F1, le GP2 et la F3 Euroseries, comment manquer l’occasion ? Outre l’habituelle colonie tricolore, on notait une forte délégation suédoise et allemande auxquelles il fallait ajouter quelques très grosses “pointures” anglaises. Particulièrement motivés à l’idée de briller dans le cadre d’une ambiance si particulière, ces derniers donnent le rythme lors de la Course 1. Auteur de la pole, le suédois francophile Stefan Malm donne pourtant du fil à retorde à Malcolm Crowe avant d’être gêné par des soucis de sélection de vitesses. C’est donc à un triplé anglais signé Crowe, Owen et Bennett auquel le public a droit, les français Vignjévic, Sebastia et Valverde fermant la marche du top 8. Satisfaction toute de même pour Mané Vignjévic, auteur du record du tour et d’une fin de course en boulet de canon, ainsi que pour Morgan Valverde, meilleur rookie. Déception enrevanche pour le champion tricolore Damien Payart, victime d’une casse moteur. Plus vite que les Porsche et pas loin des F3 ! De plus en plus intrigué par les performances de la meute vrombissante, le public se présente en nombre devant le stand installé au beau milieu du village du 56ème Grand Prix de France où cinq superkarts et de nombreuses vidéos sont projettées. Après quelques séances d’autographesainsi que de nombreuses demandes de renseignements, il est l’heure pour les pilotes de retourner en piste pour la seconde course programmée cette fois sur dix tours.Reparti à l’attaque de plus belle, le trio de tête intégralement aux couleurs de l’Union Jack perd un élément en la personne de Gavin Bennett sur casse moteur. Stefan Malm en profite pour rejoindre le duo Malcolm Crowe/Mark Owens. Derrière les trois premiers, on trouve un groupe compact de pilotes parmi lesquels Vignjévic, Lacoste et Mahé en pleine remontée. Malm a maintenant arraché la seconde place à Owens, mais ce sera insuffisant pour empêcher de Crowe de signer un superbe doublé dans la Nièvre. Mikael Warn achève son périple au quatrième rang devant Mahé, premier français. Les Anglais et autres Suédois en ont donc fait voir de toutes les couleurs à nos pilotes,mais aussi aux spectateurs interloqués par des machines évoluant nettement plus vite que les Porsche Supercup, et à moins de 8 secondes au tour des bijoux de technologie que sont les F3 d’aujourd’hui ! Extrait interview de Jean Pierre Deschamps Président délégué FFSA Karting -France Auto Karting n°74 septembre 2007 Vous étiez à Magny-Cours pour les courses de Superkart 250 en lever de rideau du Grand Prix de France. La démonstration semble en avoir impressionné plus d’un ? “Effectivement les membres du Comité Directeur, mais aussi le public et les journalistes ont redécouvert avec étonnement le Superkart. 40 pilotes en piste qui se doublent et se redoublent sans arrêt, c’est magnifique, et du coup tout le monde a regardé la course.Tous ont été bluffés par le niveau de performances de ces machines et la qualité de présentation du matériel. Par contre, les observateurs ont été surpris de ne pas voir plus de jeunes pilotes parmi les participants. Là encore, il va falloir travailler à mieux faire connaître la catégorie auprès d’eux. Mais je tire mon chapeau d’avoir pu organiser cette épreuve dans le cadre prestigieux de la Formule 1”.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...