ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnets de Route 2 : La pression change de camp.

Le Départ s'effectue en procédure allégée, c'est-à-dire directement sans présentation sur la piste. Manque Vésa Lethinen. A l'extinction des feux, tous les pilotes sont prompts, tous veulent profiter de cet instant pour gagner des places, Kout a quelques mètres d'avance sous la passerelle, mais ils sont plusieurs de fronts et pas seulement pour les premières lignes.

ouverture--article 7784

Jost et Kievitsbosch paraissent freiner bien tard en bout de ligne droite, le premier cité se récupère in extremis, et peut enrouler le 1er virage dit Arnaud Biet, mieux il prend le commandement. La corde est favorisée, sur l'autre ligne le Néerlandais va pousser Kout, les deux partent dans le bac à graviers, et les conséquences de ce fait de course sont multiples parfois indirectement, ainsi on note les sorties sans gravité de Morley, Maasmann ou Goullancourt. Kout se relance attardé, à 18 secondes du peloton, Kievitsbosch repart aussi encore plus tard. Morley repart également mais troublé il se rate plus loin dans la foulée. Maasmann et Goullancourt seront aidés par les commissaires, ce qui leur vaudra leur déclassement.
Le 1er tour profite à Jost qui confirme son rang de révélation 2014, Vinuales, Elkmann, Lilja et Sébastia qui a pris un excellent envol. L'écart est déjà crée avec Harpham, Stéphan Malm, Ingvar Bjerge et tout le peloton ou Bennet enfermé perd même un rang avant de se reprendre.
Vinuales déborde Jost, le quinté de tête roule encore de concert, Harpham est isolé à 2 secondes, Bennett entame sa remontée et prend le meilleur des pilotes du second groupe au 3ème passage. Elkmann à son tour déborde Jost, Sébastia fléchit. Peu à peu il cède du terrain. Bennett lui revient sur Harpham. Occupé à doubler, Kout ne peux tourner dans le même chrono que le leader, mais néanmoins parmi les plus rapides, il progresse à grandes enjambées. Son effort est toutefois pour le «fun» car quelque soit son résultat, il est probable que cette course sera décomptée. Après la mi-course, Vinuales accentue progressivement son avance sur Elkmann. Lilja a doublé Jost qui semble fléchir mais il va s'accrocher le plus longtemps possible aux basques du Danois guettant la moindre erreur du PVP. Bennett a recollé puis dépassé Sébastia et le lâche. Harpham reste à une encablure. L'écart derrière se creuse considérablement, le premier du peloton est l'Autrichien T. Urhofer (Anderson/FPE). Kout continue sa splendide remontée et va échouer sur la ligne pour passer ce dernier sauf qu'il s'agit quand même du gain de la 9ème place !

(Cliquez sur le diaporama pour voir toutes les photos)

Lilja finit fort. C'est son premier podium de cette saison, une demi-résurrection alors qu'il avait paru un peu en retrait jusque là. Elkmann engrange un nouveau podium peut-être pas suffisant pour l'Europe mais pour le Championnat de France il consolide sa position. Si Vinuales l'emporte, le classement provisoire donne Kout encore leader mais c'est un peu en trompe l'œil car chacun de ces favoris devra retirer son joker et à ce jeu Vinuales mène deux victoires à une.
Elkmann n'est pas mathématiquement éliminé, mais il lui faut gagner la finale et espérer que Kout et Vinuales ne l'accompagnent pas sur le podium. C. Vayssié termine 3ème tricolore (15ème au scratch).

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...