ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light-vert
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite

Course 2 : l’AttributionChacun s’active. Les discussions se prolongent, prémices de la saison prochaine. La température est remontée (elle aussi) à plus de 6 degrés Celsius soit au moins 10 d’écart avec le warm up. Perfectionniste, Vignjévic ne se satisfait pas de son écart avec Payart et espère pouvoir combler en partie son déficit en changeant de piston. Chilcott sourit et jure qu’il a remis sa tête à l’endroit. Picard couvre pudiquement son moteur d’une couverture de survie, Stéphan Malm prend son mal en patience, il a obtenu un abonnement sur les dernières lignes suite encore à un problème moteur-allumage. Il s’enquiert toutefois de sa position en mise en place, comme s’il pouvait déjà griller quelques confrères en prégrille. Nos calculs strictement officieux, sans aucune garantie du gouvernement… fédéral, nous permet toutefois de replacer le contexte : Si Damien Payart ne l’emporte pas, il aura 206 points (ironie, comme la coupe au programme du week-end) dans son escarcelle dans tous les cas de figure. (Il faut décompter le plus mauvais résultat soit une seconde place pour le Lyonnais). Sébastia, part en théorie sur la base de 179 points au compteur, à lui de l’améliorer mais pour le titre il lui manquera un petit pactole. Vignjévic sera 3ème et Valverde 4ème, cela est acquis, reste la place de 5ème très convoitée, Lacoste relancé au meeting de Croix, Vayssié reparti sur une bonne dynamique mais Focqué continue d’engranger. La coupe Peugeot anime les ferveurs lorsque la prégrille se met en place. L’attention se reporte enfin sur cette ultime manche de SuperKart. D.Payart part à fond, il semble vouloir s’imposer sans contestation possible par un nouveau doublé. Chilcott a surgi de sa ligne tel un diable de sa boîte, Vignjévic un peu estomaqué doit se re concentrer, tendre ses trajectoires pour lui emboîter le pas. Sébastia a « sauté » Léon dès l’entame de course, Valverde s’est bien élancé de sa 12 ème place initiale, débordant Caro, Rebus, Goullancourt. Lacoste et Mahé se sont eux aussi bien replacés, mais S.Malm encore mieux, il a résolu son problème d'allumage, a non seulement bondi, mais retrouvé sa pointe de vitesse coutumière alors qu’en course 1 avant ses ennuis il peinait. Payart s’octroie certes une marge d’avance mais contre toute attente, il ne s’échappe pas. Ses poursuivants ne sont guère lâchés et commencent un duel qui va enflammer l’assistance. La course présente moins de rebondissements, toute l’attention se focalise sur le duel acharné que se livre Vignjévic et Chilcott, ce dernier auréolé d’une double victoire au Nurburgring fin octobre dans le cadre du Championnat allemand de SuperraceKart. Harvey est out, Vayssié sort en bout de la ligne droite. Au fil des tours il apparaît que c’est souvent à Adélaïde que Vignjévic trouve l’ouverture mais que le Britannique repasse dans la descente. Valverde est plus agressif, il passe 3ème au 3ème passage, débordant Sébastia et Léon qui garde son concurrent en point de mire, Malm jamais rassasié de gloire continue sa percée. Il s’empare de la 4ème position lors de la 5ème boucle, devant Valverde, Sébastia, Léon, Lacoste, Rebus, Mahé. Puis viennent Focqué et Caro. Nous pointons ensuite Laurent Santos qui peut enfin se faire plaisir dans les points. Les positions sont quasi attribuées, Payart ne parvient pas à creuser un écart supérieur à 3 secondes au maximum. Le mano à mano Vignjévic/ Chilcott est à son paroxysme, à telle enseigne que le pauvre Vincent Dirksen pourtant dans le coup pour marquer des points se demande ce qui lui arrive, lorsque qu’il se fait prendre un tour de part et d’autre. Chilcott le contourne à l’extérieur à moitié dans l’herbe, Vignjévic décide simultanément d’anticiper sa plongée à la corde. Le malheureux Goullancourt ne peut réitérer sa course précédente, matériel fatigué, fusées effondrées il se fera une frayeur. Si les places sont distribuées, le spectacle n’est pas fini, alors que tous attendent la nouvelle victoire de Payart leader au 11ème des 12 tours prévus, voilà qu’apparaît Vignjévic et Chilcott toujours en train de se «chicorer». De la tour nous scrutons les écrans pour repérer l’infortuné Payart qui arrive bientôt au ralenti en vue du Lycée, mais bizarrement affaissé à l’arrière…..il lui manque une roue. Le drapeau s’abaisse sur Vignjévic qui confirme qu’il est depuis la mi-saison l’adversaire le plus sérieux de Payart. Ce dernier avec l’avance acquise peut sauver une 6ème place, en nous gratifiant d’un "burn" à la Bourdais, poing levé, il devine que le titre est dans la poche même si cela doit rester confidentiel lors de la cérémonie protocolaire. Malm retrouve le sourire d’un podium déjà connu ici à la French Cup. Sébastia termine à une honorable 5ème place qui se révèle payante. En effet si le podium est international, deux des lauréats sont hors championnat, ainsi Sébastia récupére une 3ème place théorique (195pts) Payart devrait en plus obtenir deux points de bonus pour son meilleur tour en course. Avant de revenir sur l’épilogue, le Championnat recèle une surprise Focqué et Léon semblent être ex æquo, le podium du matin aurait pu alors les départager, mais il faut refaire les comptes sans les pilotes open assez nombreux. Focqué malgré son abandon matinal se voit attribuer 2 petits points qui font la différence, le grand perdant est Vayssié dont l’abandon précoce de cette finale coûte 3 rangs au général..

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...