ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

Le Superkart a vécu un week-end chargé émotionnellement, tendu, malheureux mais aussi source de promesses. La discipline confirme en effet son attrait nouveau, relancée l’an passé, avec de nouveaux engagés, de nouvelles structures et surtout un niveau plus homogène, les places d’honneur devront chèrement s’acquérir.Sous les regards de Monsieur Patrick Caron président de la CNK venu spécialement confirmer toute l’attention que la catégorie mérite, du partenaire Elf Monsieur Nicolas Mandra , de Monsieur André Diviès, responsable de la Coupe de France des circuits et du circuit de Nogaro qui sera bientôt l’hôte de la manche française du Championnat d’Europe, les karts se présentaient rutilants, mieux préparés, donnant une dimension plus professionnelle à la discipline, attraction majeure du meeting d’Albi. Mané Vignjévic assomme la concurrence au cours des 2 séances qualificatives, après que Stéphan Malm inscrive à chaque fois son nom en tête de liste des chronos provisoires, en effet le Francilien pulvérise le record de la piste en Superkart avec un 1’17’’6 et relègue à plus d’une seconde son adversaire-coéquipier, puisqu’il s’agit dorénavant des deux représentants PVP. Ils sont au point. La course 1 vient à peine de s’élancer, sur les chapeaux de roue, que nous déplorons la violente sortie du véloce S.Malm, figure emblématique du Superkart Français et Européen. L’infortuné Suédois est blessé à une jambe, la course est stoppée au drapeau rouge, sa saison semble compromise. La course est légitimement annulée. Les pilotes sont quelque peu «refroidis», quand le superkart est appelé pour la course 2, débutant les finales du meeting, d’autant que des gouttes de pluie s’invitent au moment de la mise en prégrille. Les concurrents restent dans l’expectative jusqu’à la décision logique de la direction de course qui décrète la monte obligatoire des pneus pluie. La donne a changé, les réglages des uns et des autres, plus ou moins adaptés. Alexandre Sébastia et Benjamin Mahé surgissent de leur ligne pour s’emparer de la tête au détriment de M.Vignjévic parti prudemment. A.Lacoste habitué de départ canon, ose un extérieur après le 1er pif-paf, mais il le paye plus loin. Sébastia (EMA/FPE) emmène Mahé (PVP/FPE) le pilote de pointe TECSAV. La jeune révélation 2007, M.Valverde en difficulté avec son châssis Anderson se révèle moins pénalisé et se place. Le 1er tour est l’objet de divers hors piste au sein du peloton redistribuant l’ordre initial. Sébastia et Mahé sèment leurs adversaires. A l’occasion du retour sur des attardés, Lacoste revient sur Valverde, tandis que Vignjévic cède un terrain considérable. Derrière D.Payart peu à l’aise tout le week-end peut sauver les meubles, il tourne assez régulièrement avec dans ses échappements le multi-champion d’Espagne B.Ruiz Quintana. Mahé va s’emparer de la tête mais la pluie s’intensifie au 10ème passage, dans ces conditions climatiques Sébastia s’accommode d’un manque de puissance moteur alors que Mahé est en délicatesse avec ses freins avant, il s’offre une frayeur et perd 4 secondes, Sébastia est repassé leader. Antoine Lacoste complète finalement le podium. A une vingtaine de secondes, Payart contre toute attente passe Vignjévic dans l’ultime tour. A. Rebus a su naviguer prudemment pour obtenir une place honorable. On notera la progression de l’Helvète P.Gerber, élancé 16ème à l’issue du 1er tour, il ne put éviter lui aussi un tout droit avant de remonter. Quelques satisfactions s’expriment parmi les nouveaux venus, certes loin mais en terminant leur 1ère course, ils engrangent un minimum d’expérience. Dimanche soir, la physionomie des résultats ne reflète pas l’impression du samedi, une course n’est jamais gagnée d’avance, et la pression va reposer sur les épaules de chaque team pour Dijon fin mars.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...