ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Retour sur les courses..Course 1 stoppée La 1ère course vient à peine de s’élancer, sur les chapeaux de roue, si Vignjévic et Mahé sont aux avant-postes, Lacoste a bondi pour s’emparer de la tête mais il allume ses pneus. S.Malm, après le 1er pif-paf trouve l’ouverture mais c’est l’incident. Nous ne pouvons que constater la sortie du véloce nordique, qui va rebondir sur la piste. L’infortuné Suédois semble assez sérieusement blessé. Le pace car est sorti bien évidemment mais son tour au ralenti de trop, les pilotes se doutent que le drapeau rouge est inévitable. L’emblématique figure du SuperKart Français et Européen a parcouru 2000 kilomètres pour lancer sa saison, motivé comme jamais pour s’imposer sur les manches européennes à commencer par Nogaro pour laquelle il était confiant. Des nouvelles ultérieures confirment une fracture du fémur sa saison semble compromise. La course 1 est finalement annulée. Course 2 Physionomie changée Les pilotes sont quelque peu «refroidis» par la dramaturgie du matin. Le Superkart est le premier à lancer les finales de l’après-midi, et voilà qu’à 13h le ciel s’assombrit, des gouttes s’invitent. Il bruine plus qu’il ne pleut au moment de la mise en place sur la grille. Les concurrents restent dans l’expectative. Tous ont cherché des pneus soit usagés soit d’anciens-neufs. Chez les clients FPE les Dunlop ont été sortis des réserves. Chez Tecsav, on s’en veut de n’avoir pas vérifié la bande de roulement hier. Patrick et Morgan Valverde prennent un pari et montent les pneus pluies Bridgestone. L’humidité gagne du terrain. La direction de course décrète obligatoire la monte des pneus pluie, par principe de sécurité. La donne a changé, les réglages des uns et des autres sont plus ou moins adaptés. Benjamin Mahé et Alexandre Sébastia surgissent de leur ligne pour s’emparer de la tête au détriment de M.Vignjévic parti prudemment. A.Lacoste habitué de départ canon, ose un extérieur après le 1er pif-paf, mais il le paye plus loin. Sébastia (EMA/FPE) emmène Mahé (PVP/FPE). La jeune révélation 2007, M.Valverde jusque là en difficulté avec son châssis Anderson se révèle moins pénalisé et se place. Le 1er tour est l’objet de divers hors piste au sein du peloton redistribuant l’ordre initial, parmi les principales victimes ; Roosemark, Debus, Léon qui passe dernier. Sébastia et Mahé sèment peu à peu leurs adversaires. A l’occasion du retour sur des attardés, Lacoste recolle à Valverde, tandis que Vignjévic cède un terrain considérable. Focqué auteur d’un bon début de course se paye un interlude soit 5 places perdues. Derrière, D.Payart peu à l’aise tout le week-end peut sauver les meubles, il a pris un bon départ (7ème) et tourne assez régulièrement avec dans ses échappements durant toute l’épreuve, le multi-champion d’Espagne B.Ruiz Quintana. Mahé va s’emparer de la tête au 3ème passage, puis les deux hommes de tête vont tenter de s’échanger leur position. Mahé reste leader, réalise le meilleur chrono. Vinualès pas exempté de sa faute au 1er tour est remonté 6ème au 4ème passage derrière un Vignjévic en perdition avant d’abandonner. Lacoste prend le meilleur sur Valverde en doublant des retardés à mi-course, c’est lui qui s’octroie le meilleur temps en course. Au 10ème passage, la pluie s’intensifie. Dans ces conditions climatiques, Sébastia s’accommode d’un manque de puissance de son moteur alors que Mahé est en délicatesse avec la répartition de ses freins peu adaptée. Il s’offre une frayeur et perd 4 secondes, Sébastia repasse leader avec 3 secondes d’avance, écart qui se stabilise. A une vingtaine de secondes, Payart passe Vignjévic dans la pénultième ronde. A. Rebus parvient a navigué prudemment pour obtenir une place honorable sans concéder de tour. Focqué était bien revenu derrière son boss avant de craquer sur la fin. Discret mais avec la satisfaction de n’avoir pas fait d’écart B.Heurtaux marque. Nous noterons la progression de l’Helvète P.Gerber, élancé 16ème à l’issue du 1er tour, il n’évita pas lui aussi un tout droit avant de remonter places après places. Les nouveaux venus sont certes loin mais en terminant cette course, ils engrangent un minimum d’expérience ; O.Brossard marque ainsi son 1er point et K.Ranoarimanana remplit son objectif terminer sa toute 1ère course de SuperKart.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...