ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

La finale du Superkart se déroule à nouveau à Magny-cours, sauf qu'il s'agit de la seule visite de la discipline en terre nivernaise cette année. Le suspens est en partie entamé mais pour autant cette épreuve est l'ultime étape d'une saison fructueuse. Si l'heure du bilan n'a pas encore sonné nous retiendrons déjà que le podium européen a récompensé les deux protagonistes français qui se seront disputés le titre national durant toute la saison et qui se battront jusqu'au bout de ce dernier rendez-vous : Damien Payart et Benjamin Mahé.Autres points positifs de cette saison, la fréquentation accrue qui se reflète encore puisque plus de la trentaine de concurrents est engagée, ainsi qu'une certaine diversité renouvelée en terme de team ou matériel, offrant une plus grande curiosité, voire ouverture pour les observateurs ou les nouveaux entrants. Il semble que la précédente manche ait sonné le glas des chances de Benjamin Mahé face à Damien Payart, mais le moindre abandon serait rédhibitoire, d'autant que tous les points vont compter sachant que chacun des protagonistes a engrangé un score vierge. (La notion de décompte du plus mauvais résultat pour le championnat ne perturbera donc le «live»). La passation de pouvoir effectuée au Val de Vienne est sans conteste, mais peut paraître paradoxale. En effet, le champion sortant était l'homme fort les années précédentes, laissant la porte ouverte au suspens en fonction de ses propres aléas ou forfait, cette année sa 1ère partie de saison a semblé moins souveraine et la concurrence ravivée. Les faits de course de ces adversaires l'ont laissé en lice (Une course annulée, la sortie de piste de M.Vignjévic, etc.), puis sa motivation exceptionnelle et le travail entrepris sur son matériel (FPE) ont boosté ses performances l'été venu. Après le nombre exceptionnel d'engagés à l'épreuve du Mans, voilà donc un autre record en vue. Damien Payart, pourrait décrocher son 8ème titre d'affilée et se rapprocher du palmarès d'Eric Gassin, son illustre prédécesseur qui fut auréolé de 10 titres nationaux dans la discipline dont 8 consécutifs (1987/1994). Ce nombre est d'une rareté exceptionnelle aux archives du sport mécanique français. (J.Ragnotti a bien obtenu 7 titres Rallyes et 2 en circuits, C.Vassort 6 en Karting, ...) N'oublions pas les duels serrés concernant les places d'honneur. Les concurrents concernés ont manifesté leur désir de se positionner en haut du classement général : 5 points seulement séparent Antoine Lacoste et Alexandre Sébastia qui se disputent le podium final. Le Jeune Morgan Valverde meilleur Rookie 2007 a connu une saison plus chaotique mais voudra récolter un dernier trophée avant son passage à l'Auto via la Bioracing séries. Il se retrouve en bagarre avec le Bisontin Marc Léon qui éclectique a choisi le Superkart comme objectif prioritaire à mi-parcours et réalise sa meilleure saison. Hors Championnat il faudra surveiller la famille Vinualès, car si François dernier Champion de France d'avant le règne Payart est une valeur sure, il a trouvé une nouvelle motivation en favorisant les performances de son fiston; Emmanuel, podium au Mans et un des plus rapides au Vigeant. Nous retrouverons nos fidèles pilotes suisses et le clan Hispanique emmené par Borja Ruiz Quintana. Mais pour compléter l'attrait international du championnat, nous enregistrons le retour surprise de Stephan Malm (vice-Champion de France 2006, Champion d'Allemagne 2006 & 2007), accidenté lors de la 1ère épreuve française, le Suédois a repris du service au cours des joutes européennes estivales, et sera le représentant désigné des marques MS-Kart en châssis et VM en moteur. Pour lui donner la réplique, nous accueillons l'engagement de dernière minute de John Riley sur son Anderson nouvelle mouture, victorieux au Mans, il vient de récidiver à Assen dans le cadre du International Superkart Series battant le champion d'Europe (P.Elkmann) et Robert Chilcott (multi-podiums) grand fan des courses françaises. Les enjeux restent donc intacts, agrémentés d'une lutte pour la gagne enrichie par les engagés internationaux, ce qui offrira un spectacle de qualité. Le meilleur chrono l'an passé, 1'40''610''' aux qualifications, fut réalisé par D.Payart.

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...